Tommy Craig sait néanmoins que chaque match a sa vérité

CHARLEROI Revoilà donc le FC Malinois. Les Carolos devraient aborder les mêmes adversaires qu’il y a une semaine dans de meilleures dispositions.

En tout cas, leur entraîneur n’en doute pas : “Je suis très content des progrès accomplis depuis maintenant un mois. Forcément, ma satisfaction est encore plus grande avec le résultat que nous avons réalisé face aux Roulariens.”

D’autant que des individualités se sont fait remarquer : “Je relève également la manière. Ils ont tous répondu, avec mention spéciale à Habib Habibou qui mérite sa bonne fortune. J’insisterai aussi sur l’excellente entrée en matière de Cyprien Baguette. Il n’a dû s’employer qu’une fois, mais quelle parade pour éviter une égalisation qui nous aurait mis à mal !”

La tâche qui attend les Zèbres, ce mercredi, semble cependant plus délicate. D’au-tant que les Malinois viennent de leur infliger cinq buts qui pourraient demeurer dans les esprits : “Je ne le pense pas. Le match de Coupe fut équilibré lors des nonante premières minutes de jeu tandis que le contexte des prolongations nous fut défavorable. Non seulement en raison des conditions climatiques mais parce que nous étions trop diminués avec les blessures de Sébastien Chabbert et de Geoffrey Mujangi Bia.”

Et puis, Tommy Craig ne croit pas aux comparaisons : “Chaque match a sa vérité. En football, tout peut changer en un minimum de temps. Pour preu- ve, nos adversaires viennent de réaliser deux résultats identiques en quelques jours. Mais inversés !”

Ce sera dès lors l’occasion d’une nouvelle mise au point. Qui restaurerait le crédit de Charleroi !



© La Dernière Heure 2009