Un petit coup de tonnerre a retenti au-dessus du Pays noir ce mardi. Treize membres du Sporting ont été testés positifs au Covid-19 dont six joueurs : Saido Berahino, Joris Kayembe, Kaveh Rezaei, Amine Benchaib, Ognjen Vranjes et Lukasz Teodorczyk, qui avait déjà été testé positif la semaine dernière. En plus de ces six joueurs, six membres du staff ont été testés positifs, dont l’entraîneur principal, Karim Belhocine. Ses adjoints, Frank Defays (T2) et Samba Diawara (T3), ont eux aussi attrapé le virus, comme Cédric Berthelin (entraîneur des gardiens), Damien Januel (analyste vidéo) et David Dalmut (magasinier). À cette longue liste s’ajoute Pierre-Yves Hendrickx, le secrétaire général du club. Tous ont été placés en quarantaine et certains connaissent un état grippal depuis samedi.

Comme l’explique le règlement, une équipe peut demander un report de son match si au moins sept joueurs de son groupe sont positifs au Covid-19, ce qui n’est pas le cas actuellement au Sporting. Dès ce mercredi, les joueurs négatifs et Teodorczyk seront à nouveau testés, les résultats permettant d’y voir plus clair sur la tenue ou non de la rencontre face au Beerschot de ce samedi.

En attendant, Philippe Simonin et Mario Notaro, qui avaient déjà contracté le virus, ont pris les commandes de l’équipe. Une séance d’entraînement normal sera donnée ce mercredi, comme ce fut le cas ce mardi après-midi. Lundi, par mesure de précaution, le staff avait décidé de réaliser uniquement un entraînement physique avec distanciation entre les joueurs.

Charleroi n’est pas épargné par cette crise du Covid. En plus des joueurs cités plus haut, onze autres Zèbres ont déjà contracté le virus : Fall, Delfi, Penneteau, Descamps, Goranov, Flanagan, Nicholson et Bruno font partie de la liste comme Botaka, Benavente et Kipré avant leur arrivée à Charleroi.