Le Racing n’aura rien à perdre à Chelsea, où De Bruyne va peut-être fouler son futur jardin

GENK Ce matin, les Genkois se sont envolés à partir de Liège vers Londres, où ils affronteront Chelsea demain soir. Le déplacement à Stamford Bridge constitue sans doute la mission la plus périlleuse pour les Limbourgeois dans leur parcours européen. Mais face à l’actuel numéro 3 anglais, au moins n’auront-ils rien à perdre.

“Comme je l’ai dit pour les rencontres précédentes face à Valence ou à Leverkusen, nous savons que nous devrons être dans un bon jour”, affirme Mario Been. “Nous ne sommes pas rendus à Chelsea pour voir notre adversaire à l’œuvre contre Everton. Mais j’ai déjà visionné trois DVD’s. Nous connaissons de toute façon cette équipe, ses joueurs. C’est évidemment un très haut niveau. Nous serons dans un rôle d’underdog.”

Un rôle qui n’est d’ailleurs pas pour déplaire au Rotterdamois, même si celui-ci attend de ses joueurs qu’ils affichent un bel aplomb face aux stars des Blues.

“Mes joueurs sont parvenus à se qualifier pour ce genre de compétition. Ce sont des matches fantastiques à disputer. Cela reste du football. Je me déplace en tout cas avec confiance à Chelsea, même si je sais que ce sera très difficile.”

Ce déplacement sera également particulier pour Kevin De Bruy- ne. À l’instar de son ex-équipier Thibaut Courtois, entre-temps prêté, et de l’ancien Anderlechtois Romelu Lukaku (qui ne figure pas sur la liste des Blues en Ligue des Champions), le Gantois aurait pu déjà parapher un contrat avec Chelsea dès cet été. “Ce n’est pas pour ça que ce match est particulier pour moi”, assure-t-il. “Dans mon esprit, il était de toute façon clair que je resterais encore une saison à Genk. Et je ne pense pas non plus que Chelsea (NdlR : les négociations continuent) va me juger sur cette double confrontation. Nous espérons encore terminer troisièmes de cette poule. Mais, pour cela, il faudra sans doute prendre quelque chose lors de nos deux rencontres avec les Anglais. Ce qui ne sera pas une mince affaire. C’est difficile de ressortir des grandes vedettes dans cette équipe tant il y en a.”

Kevin De Bruyne n’a jamais caché sa sympathie pour l’Angleterre en général et la Premier League en particulier.

“Je suis en effet cette compétition à la TV. Mais c’est la première fois que je vais me rendre dans le stade de Stamford Bridge. Une vingtaine de mes parents, en provenance de l’Angleterre du côté de ma mère, mais aussi de Paris, vont d’ailleurs venir me voir.”

© La Dernière Heure 2011