Revenir bredouille d’un match et savoir que l’équipe adverse n’a pas non plus pris le moindre point est un cas extrêmement rare. Et pourtant, c’est déjà arrivé en Belgique. Mais pas pour les mêmes raisons que ce week-end. Retour dans le passé.

Club Bruges-Antwerp (1908)

Le dimanche 9 février 1908 a débouché sur de lourds incidents autour de la Rattenplein, l’ancien port d’attache du Club Bruges. Après une victoire brugeoise (2-1), les joueurs de l’Antwerp, rentrant à l’hôtel à pied, ont été canardés avec des cailloux.

Huit joueurs anversois ont été embarqués par le véhicule de l’ancien président de Bruges Alphonse De Meulemeester. Trois (Jules Robyns et les frères Paul et Jules Suetens) ont eu moins de chance et ont été passés à tabac. Tous les Anversois ont finalement été mis sur un train en direction de Gand.

Suite à ces émeutes, la fédération a décidé d’un score de forfait et de donner les points à Anvers. Plus tard, l’Antwerp s’est vu retirer les trois points car le club avait aligné Gerard Van Steene qui n’était pas qualifié.

RC Gent-Antwerp(1908)

Grâce à deux buts de Jules Robyns, l’Antwerp l’emporte 1-3 sur les terres gantoises. Mais ces buts, cette victoire et les points qui vont avec n’ont pas été conservés au classement.

La raison ? Un joueur de chaque équipe n’était pas qualifié pour la rencontre : Lucien Marneffe (RC Gent) et Harry Biglowe (Antwerp).

Seraing-Eendracht Alost (1995)

Alost va l’emporter à Seraing sur le score de 2-4 le 3 novembre 1995.

À cause de la non-qualification d’Emmanuel Ebiede, buteur ce jour-là pour Alost, Seraing comptait bien récupérer les trois unités de la rencontre.

La fédé a vu les choses autrement et a décidé de n’accorder aucun point pour cette rencontre car c’est la fédération et non Seraing qui a porté plainte pour la présence d’Ebiede sur le terrain.

Courtrai-Mons (2013)

Monté au jeu à la 88e minute lors du duel reporté par Courtrai sur Mons (3-0) en PO2, Brecht Dejaegere a causé la perte de trois unités à son équipe. Le joueur ne figurait pas sur la feuille donnée aux arbitres.

Courtrai a perdu ses points en appel mais Mons ne les a pas pour autant récupérés sous prétexte d’un temps restant trop restreint après la montée du joueur.