Le Standard a été poursuivi par le Parquet de l'Union belge pour le mauvais comportement de ses supporters lors du derby sur le terrain de Seraing à la mi-septembre (0-1). Peu après le coup d'envoi, mais aussi après le coup de sifflet final, les supporters des Rouches ont allumé des fumigènes. Ceux-ci ont causé une importante fumée, en particulier après la fin de la rencontre, mais le cours du match n'en a pas pour autant été perturbé.

L'amende pour le RSC Anderlecht est liée à l'usage d'engins pyrotechniques pendant le match du 12 septembre au Lotto Park, contre Malines (7-2). Les fans bruxellois ont allumé des fumigènes qui ont plongé le stade dans un nuage de fumée. Le coup d'envoi a dû être retardé d'une minute et demie à cause de la visibilité réduite.

"L'usage de matériel pyrotechnique n'a pas sa place sur un terrain de football, parce qu'il est susceptible de perturber le déroulement d'un match et, en outre, de porter atteinte à l'intégrité physique des autres supporters, des joueurs, des arbitres et d'autres membres de la famille du football", a jugé le Comité Disciplinaire.