Scène de violences une grosse heure avant le coup d’envoi du Clasico, rue de la Centrale à Sclessin.

Plusieurs dizaines de hooligans anderlechtois, habillés en noir, ont surgi d’un parking, surprenant la sécurité. Ils ont chargé des supporters du Standard dans cette partie habituellement paisible du stade.

Des coups ont été échangés, des verres, des chaises et des pierres ont été lancés. Plusieurs personnes ont été blessées, notamment un supporter du Standard touché à l’œil. Des voitures ont également été endommagées.


D’abord surprise, la police a fini par mettre un terme à la rixe en sortant l'auto-pompe. La bagarre a duré une dizaine de minutes au total. Les hooligans anderlechtois sortaient d’un car, bloqué dans les bouchons près du stade. Le chauffeur a ouvert les portes avant la zone dédiée aux supporters visiteurs, laissant les hooligans présents pénétrer dans une partie réservée aux Standardmen.