Collins Fai: "On savait qu'on était sur une bonne lancée. On voulait rectifier les erreurs qu'on faisait en début de saison. Le milieu de Charleroi est très bon donc le coach nous a demandé de jouer avec un bloc bas. Quand on joue à trois derrière, je dois être presque sur la ligne du milieu de terrain. Le coach a montré aujourd'hui qu'il avait besoin de tout le monde et qu'il faisait confiance à tous les joueurs. Le plus dur est de rester en haut du classement, on va essayer de continuer sur cette lancée pour y rester le plus longtemps possible."

Selim Amallah: "Le match était très important pour nous. Je veux dédier la victoire aux supporters qui étaient là avant le match. On voulait accrocher le haut du tableau. Nous avons l'habitude de jouer presque tous les trois jours, au contraire de Charleroi. Cela s'est aussi joué là-dessus. Nous avons été plus présents dans les duels, c'était très important à Charleroi. Nicolas Raskin est jeune et il a encore beaucoup à apprendre mais il nous fait du bien. Il est technique mais il sait aussi rentrer dedans quand il faut."

Nicolas Raskin: "C'est normal qu'on ait eu des coups de mou car on a joué tous les trois jours lors des trois dernières semaines. On a bien utilisé nos temps forts pour marquer et prendre les trois points. Je n'avais fait que des assists donc cela me tenait à cœur de marquer, surtout dans le choc wallon. Le coach avait super bien analysé notre adversaire et a mis en place une défense à 5. C'était important de gagner pour les supporters qui étaient là tout au long du trajet jusqu'à Charleroi. Tous les joueurs travaillent bien à l'entraînement, il n'y a pas de différence de niveau dans le noyau."

Dorian Dessoleil: "C'est compliqué dans la manière car on ne peut pas se relâcher dans un choc wallon. Certains ont oublié que c'était un derby. Il n'y avait pas de fatigue, c'était mental. On n'a pas pu se créer énormément d'occasions. La semaine est très compliquée pour nous avec l'élimination de jeudi mais on avait tout donné. Ce n'est pas la même chose aujourd'hui. On dirait que Charleroi est une petite équipe quand les onze joueurs ne font pas les efforts. Il va falloir bien se reposer pendant la trêve."

Guillaume Gillet: "Peut-être que certains étaient plus fatigués. Un derby, c'est spécial. Il ne faut pas le jouer mais le gagner. On a manqué de fraicheur et d'enthousiasme malgré le soutien du public. On ne méritait pas de gagner mais peut-être qu'un match nul aurait été plus juste. On va essayer de se relever après cette première défaite. Le Standard nous a bien bloqué pour trouver la faille à deux reprises alors que nous n'avons pas trouvé de solutions, notre jeu était trop stéréotypé. J'ai fait de mon mieux au poste d'arrière droit mais mon dernier match officiel à cette position était en 2016. J'ai joué avec mes qualités mais cela n'a pas suffi."

Philippe Montanier: "Je dédie cette victoire aux supporters qui nous ont soutenu au départ du bus. On a bien contrôlé la partie avec deux fois plus de tirs que Charleroi. La victoire est logique contre un adversaire qui avait impressionné depuis le début du championnat. C'est une bonne semaine pour nous. Le but était de bien fermer l'axe pour permettre aux centraux de monter. On n'a quasiment rien concédé et leur but était dévié. C'était aussi important de recoller en tête du classement, cela passait par une victoire."