Aurait-on vu le même Clasico si Lawrence avait été exclu pour sa semelle sur Carcela au bout de 80 secondes de jeu ? C’est la question que beaucoup de Standardmen avaient en tête après la rencontre mais Mbaye Leye a refusé de s’en servir pour expliquer la défaite. "Anderlecht a mérité sa victoire", a-t-il contré.

À la pause, au micro d’Eleven, Carcela a fait comprendre que la faute méritait clairement rouge. "Je n’ai pas besoin de revoir l’action, je l’ai bien senti…" Mais l’arbitre Lambrechts n’a sorti qu’une jaune. Le VAR ne pouvait pas intervenir puisqu’il ne s’agissait pas d’une "clear error". Certains diront que ça valait un avertissement, d’autres une exclusion.

Juste après l’heure de jeu, à 0-1, il y a eu le même cas de figure de l’autre côté. Gavory a aussi laissé traîner la semelle sur Dauda. C’était à peine quelques minutes après avoir reçu la jaune. L’arbitre n’a finalement pas sorti le second bristol, malgré la colère des Anderlechtois. Là aussi, le VAR devait rester muet selon le règlement. Il n’aurait pu intervenir que si la faute du back gauche français aurait pu valoir une rouge directe, ce qui n’était pas le cas.