La Gantoise a d'abord écopé d'une amende de 2.500 euros par la chambre nationale de discrimination et de racisme de l'Union belge de football à cause de chants discriminatoires entonnés par ses supporters lors du match aller des demi-finales de la Coupe de Belgique face au Club de Bruges (0-1) le 2 février dernier.

La Gantoise a aussi été condamnée à 2.500 euros d'amendes pour l'usage de matériel pyrotechnique lors de cette même rencontre.

Le club gantois souligne que c'est la 7e procédure ouverte à son encontre cette saison pour des faits similaires.