Une grande partie du noyau A de la KAS Eupen a été infectée par le coronavirus SARS-CoV2. Le responsable du calendrier de la Pro League a approuvé mardi la demande de reporter ce match.

Dimanche dernier, le match à domicile contre Zulte Waregem, comptant pour la 16e journée a également été reporté. Sept joueurs du noyau A avaient été testés positifs à Eupen mercredi et jeudi. Dimanche, ce nombre de cas positifs était passé à treize parmi les joueurs, et à cinq parmi les membres du personnel. Lundi, des tests de dépistage ont été effectués à nouveau, mais ils n'ont pas apporté le soulagement espéré.

Ce n'est pas la première fois qu'une flambée de coronavirus est diagnostiquée au Kehrweg. Le match à domicile de la 10e journée contre Malines a également été reporté sur la base du protocole coronavirus de la Pro League. Les Pandas auraient également préféré que le match suivant soit reporté, mais comme seulement cinq joueurs du noyau A étaient positifs (il en faut 7 pour reporter une rencontre, ndlr), ils ont dû jouer le match de Genk (4-0).

La crise sanitaire du Covid-19 pose de gros problème au manager du calendrier de la Pro League. La trêve hivernale a déjà été raccourcie pour trouver de la place pour les matchs d'alignement.

Lundi, la Ligue Pro avait annoncé le report de Saint-Trond/Beerschot, match de la 18e journée programmé mardi soir, pour les mêmes raisons. Eupen-Genk est le neuvième match de la Jupiler Pro League qui doit être reporté cette saison à cause du Covid-19. Les sept premiers ont été joués depuis lors.

Aucune date n'a encore été fixée pour faire jouer les deux derniers.