Les Pandas se sont imposés 0-3 dans une rencontre marquée par deux exclusions du côté anversois, toutes les deux survenues en première mi-temps (4e et 39e). Le Beerschot, qui jouait son premier match sous les ordres de son nouvel entraîneur Javier Torrente, allait une nouvelle fois mal entamer sa rencontre, puisque dès la quatrième minute, Jan Van den Bergh allait être renvoyé au vestiaire pour une faute en tant que dernier homme sur Isaac Nuhu qui filait au but.


A peine trois minutes plus tard, à la suite d'une nouvelle faute anversoise, Stef Peeters distillait sur coup franc son cinquième assit de la saison pour la tête d'Andreas Beck qui ouvrait la score du point de pénalty. Il s'agit du 20e but encaissé par le Beerschot, le huitième sur coup de pied arrêté.

Malgré la supériorité numérique d'Eupen, il ne se passait pas grand-chose dans cette première mi-temps, jusqu'à une nouvelle exclusion dans le camp anversois à la 39e minute. Sur le flanc droit des Pandas, Nuhu accélérait vers le but avant d'être victime d'un vilain tacle par l'arrière de Thibault De Smet. Le joueur recevait son deuxième carton rouge de la saison, le cinquième pour le Beerschot.


Au retour des vestiaires, les Eupenois devaient attendre la 62e minute avant de pouvoir faire le break grâce à Edo Kayembe. Le Congolais inscrivait son troisième but de la saison via une frappe à ras-de-sol en dehors du grand rectangle, qui trompait la vigilance de Mike Vanhamel.

Le reste de la rencontre se déroulait sur un rythme de sénateur, avec des Anversois qui n'abdiquaient pas, malgré l'infériorité numérique. Les locaux se créaient une occasion sur coup franc via Musashi Susuki dont la belle tête était écarté du but par le portier Eupenois (86e).

Dans la minute qui suivait, Smail Prevljak récupérait un ballon dans le grand rectangle du Beerschot et trompait facilement Mike Vanhamel.

Juste après ce but, le Beerschot terminait la rencontre à huit après la sortie sur blessure de Pierre Bourdin, les Anversois ayant fait tous leurs changements.

Au classement, grâce à cette nouvelle victoire, avec 17 points, les Pandas s'emparent temporairement de la deuxième place, à un point du Club de Bruges. Le Beerschot reste de son côté lanterne rouge avec une seule unité au compteur.