Schreuder peut compter sur un effectif au complet face à Anderlecht

Schreuder a droit à un effectif au complet. Une habitude chez les Blauw en Zwart.

Schreuder peut compter sur un effectif au complet face à Anderlecht
©BELGA

Annoncer le onze de base est nettement plus aisé sous Alfred Schreuder qu’avec Philippe Clement. Depuis le début de la série de victoires, contre Charleroi le 13 février, seuls quatorze joueurs ont été titularisés. Sobol a dépanné sur le flanc gauche en l’absence de Buchanan, retenu avec sa sélection. Vormer a reçu une récompense pour son attitude exemplaire face à la lanterne rouge, le Beerschot, ce qui a permis à Odoi de souffler après son périple ghanéen. Seuls Adamyan et Lang se disputent régulièrement le poste d’attaquant aux côtés de Charles De Ketelaere.

Le technicien néerlandais aligne systématiquement son 3-5-2, avec dix certitudes sur onze. On peut dire que le Club est l’équipe la moins surprenante du royaume. Un constat à recontextualiser toutefois. Les neuf dernières rencontres ont été jouées sur neuf week-ends différents. L’élément "fatigue" n’a été pris en compte qu’après une trêve internationale.

La stabilité dans une équipe est primordiale, mais contrairement à d’autres formations, Schreuder peut faire tourner tout en gardant une qualité presque équivalente à plusieurs positions. Avec Hendry (en tribune contre l’Antwerp), Sobol, Balanta, Vormer, Dost et Adamyan, il possède un banc expérimenté.

La rotation mise en place par Clement a été souvent critiquée et le Club a perdu des points contre plusieurs équipes mal classées en première partie de saison. Deux points contre Eupen, cinq contre le Cercle, sans parler de la gifle à La Gantoise (6-1), avec Mbamba et Van der Brempt en défense. Pourtant, ses effets se font ressentir à présent. Nos confrères du Laatste Nieuws ont publié le taux de disponibilité des Blauw en Zwart depuis le début de l'exercice 2021-2022 et il dépasse les 95 %. Ce qui n'est pas anodin : à chaque fois que le Club est devenu champion, ce taux était au moins supérieur à 90 %. "Car tu as besoin que tes meilleurs joueurs soient présents", avait expliqué à l'époque l'entraîneur de Monaco. En 2020-2021, le taux était de 91 %, contre 95 % l'année d'avant. La dernière fois que le FCB a loupé le titre, la disponibilité n'atteignait que 84 %.

Mignolet (genou) a raté les deux premières journées, Vormer a été écarté deux semaines (tendon d’Achille) et De Ketelaere également (épaule). Dost et Balanta, ont seulement passé une semaine à l’infirmerie.

La question que l’on peut se poser, quand on voit le retard accumulé à un moment (jusqu’à 12 points) sur l’Union : est-ce que cette rotation n’a pas été trop importante ? Mais l’épopée bruxelloise était impossible à prévoir. Et avec les 72 points glanés, il aurait dû commencer les Champions playoffs en tête. Son dauphin la saison passée, l’Antwerp, n’avait empoché que 60 unités.

Du coup, un résultat est presque obligatoire. "Je m'attends à un Anderlecht très agressif. Même un partage ne ferait pas leurs affaires. Et puis nous avons un peu le même style. Kompany pense comme nous."


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be