Charles De Ketelaere retrouve son meilleur niveau: "J’étais heureux de rejouer à ma place"

De Ketelaere a retrouvé le sourire après trois premières journées plus difficiles.

Charles De Ketelaere retrouve son meilleur niveau: "J’étais heureux de rejouer à ma place"
©BELGA

Charles De Ketelaere a fêté ce mercredi contre l’Union Saint-Gilloise son 10e match en playoffs. L’année passée, il s’était surtout mis en évidence en délivrant deux passes décisives lors du match du titre, sur la pelouse d’Anderlecht. Mais c’est, jusqu’à présent, son unique fait d’armes. Il n’a en effet jamais trouvé le chemin des filets. En comparaison, son coéquipier Noa Lang, avec un match en moins au compteur, a déjà inscrit deux buts et réalisé deux assists.

Mais les statistiques personnelles, ce n'est pas la priorité du Diable rouge. "Nous savions que la victoire contre l'Union serait très importante, déclarait-il après la rencontre. C'est comme si on nous avait enlevé un poids de nos épaules. Oui, nous sommes proches du titre, mais il faut encore gagner ce dimanche. Nous voulons terminer le boulot à l'Antwerp, sans devoir attendre le résultat entre Anderlecht et l'Union."

Au Bosuil, il tâchera d’inscrire son premier but, pour faire oublier ses débuts de Champions playoffs mitigés. Au match aller contre l’Antwerp, il s’était montré assez imprécis malgré quelques espaces en fin de rencontre. À Anderlecht, il aurait dû bénéficier d’un penalty à la suite de la poussée de Magallán, puis avait encore provoqué une faute de l’Argentin, jauni. Avant de disparaître de la circulation. C’est sans doute ce qui avait poussé Alfred Schreuder à le sacrifier à l’Union, en le titularisant sur le flanc gauche. Un rôle ingrat, avec beaucoup de travail défensif. En difficulté, il a montré de belles choses quand il a été replacé dans l’axe.

Ce mercredi, il a retrouvé l'attaque, aux côtés de Noa Lang. Avec succès, même si personnellement il ne s'est pas procuré de grosses occasions. "Bien sûr que j'étais heureux de retrouver mon poste de prédilection, une position où je me sens en confiance. Tout le monde sait que j'aime jouer là."

Il n'en voulait pas à son coach pour son choix tactique. "Notre seul et unique objectif, c'est de devenir champions. C'est une mission que nous menons ensemble, en équipe. Ce n'est pas un drame si je dois jouer ailleurs, pour le bien du collectif."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be