Dante Brogno a été le premier à croire dans les possibilités de Ciman

CHARLEROI Ayant débuté son écolage au Sporting, Laurent Ciman émargeait au noyau B de l'Olympic lorsque Dante Brogno le découvrit.

"Je travaillais pour l'Union belge au foot-élite de Charleroi (NdlR : fermé depuis)", se souvient Brogno, actuellement coach des Espoirs au Sporting Charleroi. "J'ai dit à Laurent que, en persévérant, il pourrait jouer en D1 endéans quelques mois. Il m'a regardé d'un air ébahi. Quelques mois et son rapatriement au Sporting plus tard, il disputait ses premières minutes en D1 suite à une blessure en cours de match de... Thierry Siquet ! Il s'est souvenu de notre discussion et m'a dit : 'Finalement, je te crois..."

Pendant les moments difficiles de Lolo dans la Venise du Nord , l'ancien buteur des Zèbres est toujours resté confiant : "Laurent n'a jamais douté ? Moi non plus ! Là où d'autres s'effondrent, il réagit... Il a été durement critiqué, mais il débarquait dans un nouvel univers et chez un candidat au titre..."

"Qui plus est, sa préparation ne fut pas idéale tandis que le climat était négatif autour de lui à Pékin. Avait-on oublié qu'il reste un jeune qui doit encore mûrir ? Et dois-je rappeler qu'il fut aux portes de l'équipe nationale ? On a tendance à vite jeter des gamins traversant une mauvaise passe... Malgré ça, il a réussi à se reprendre et la courbe qu'il opère actuellement ne me surprend nullement."



© La Dernière Heure 2008