Le Club Bruges abordera les Champions playoffs avec un avantage, inédit, de huit unités sur son premier poursuivant. Il a établi ainsi un nouveau record, lui qui aime nourrir sa saison de meilleures performances. Il s’est même effacé des tablettes lui qui, en 2018, avait déjà entamé les playoffs 1 avec six points d’avance, comme Anderlecht l’avait fait en 2010, la saison de l’instauration de cette formule.

Pour la petite histoire, c’est la seconde fois que le Club envoie à l’étage inférieur son dernier adversaire de la phase classique. Il l’avait déjà fait en 2016, en allant s’imposer à… OHL (0-1, but de Vossen) le dimanche de l’ultime journée.

Selon toute logique, le Club Bruges ne devrait pas faire traîner le faux suspense trop longtemps. "J’ai beaucoup apprécié le match Antwerp - Genk, disait Philippe Clement. J’ai vu des buts et beaucoup d’occasions. J’espère retrouver ces ingrédients dans les playoffs. Les quatre qualifiés sont de valeur et prônent l’offensive. Cela nous convient parfaitement."

Toutes les équipes qui ont entamé les PO1 avec un minimum de deux points d’avance ont été sacrées.

Pour ne pas faire mentir cette tradition, le Club Bruges devra toutefois redevenir lui-même. Disputer deux mi-temps de même valeur et retrouver le niveau qui fut le sien, notamment en janvier-février. Il doit se relancer en phase de conquête. Il dispose d’un peu de temps pour y parvenir.