F.C. Bruges Le Club va perdre Wesley mais espère conserver Hans Vanaken et Ruud Vormer.

Seule quasi certitude à ce jour : Wesley devrait partir. Le Brésilien aspire à évoluer dans un championnat plus huppé. Il n’a pas tort : il est très sollicité, même s’il ne dispose pas d’un permis de travail pour évoluer en Premier League.

Bruges s’est résigné à le perdre. Enrôlé pour 5 millions d’euros, Kaveh Rezaei - qui n’a disputé qu’un seul match complet en championnat - sera-t-il son successeur ? "Je crois en lui pour la saison prochaine", martèle Vincent Mannaert. Cette assurance de circonstance n’empêchera pas le Club d’ouvrir les cordons de sa bourse pour attirer un vrai buteur : "Je ne veux pas un avant-centre qui défend mais un qui marque", précise encore le dirigeant brugeois.

Révélé en fin de saison, Loïs Openda pourrait opérer comme alternative mais il est encore frêle et ne pourra assumer seul la responsabilité de mener l’attaque brugeoise. Il évolue aussi dans un registre très différent de celui de Wesley. Dans les priorités du Club figurent, aussi, au moins deux défenseurs. Si Mitrovic devrait rester, Poulain ne sera pas prolongé. Peres, Decarli et, peut-être, Cools partiront. Le Club espère que Denswil, fiable et rarement blessé, n’éprouvera pas un désir d’évasion trop prononcé.

Vormer et Vanaken seront sollicités, eux aussi. Mais ils se plaisent toujours à Bruges. Le Néerlandais refusera le pactole du Moyen-Orient. Vanaken ne s’expatriera, éventuellement, que vers un grand club étranger. Mais l’un d’eux le demandera-t-il ?

Le Club cherche aussi un gardien - Letica va partir -, un médian - pour remplacer Nakamba ? - et veut pouvoir compter aussi sur Mata, sa révélation de fin de saison, sur Diatta et Dennis à qui l’expérience devrait insuffler de la régularité dans les prestations.

Enfin, ce prochain lundi, le Club devrait annoncer le départ d’Ivan Leko. Philippe Clement et Bernd Storck sont chuchotés pour le remplacer…