Les espoirs brugeois se sont envolés en toute fin de rencontre lorsque la transversale a repoussé une reprise de Charles De Ketelaere. "C'est très dommage", a déclaré Mignolet dans la flashinterview d'après-match. "Nous étions si proches de la qualification."

"Nous n'avons pas bien commencé ce match", a résumé Mignolet. "Il s'agissait alors de ne pas perdre la tête. Après la pause, à dix (Sobol a été exclu, ndlr), c'était difficile. Mais tu ne sais jamais ce qu'il peut se passer dans une rencontre. Un but peut toujours tomber. Et c'est ce qu'il s'est passé. Et tu as vu que c'était serré. Nous avons aussi pris beaucoup de risques. Dans le final, je suis moi-même monté. Nous étions si proches de la qualification. C'est dommage. La chance n'était pas de notre côté."

"Mais nous avons montré ce que représente le Club Bruges", a poursuivi Mignolet. "Nous avons lutté pour la qualification au deuxième tour de la Ligue des Champions jusque dans les dernières secondes du dernier match de la phase de groupe. C'est une expérience énorme pour l'équipe et je pense qu'à l'avenir nous pourrons accomplir des prestations encore meilleures en Ligue des Champions."

Le Club Bruges poursuivra sa campagne européenne en 2021 en Europa League, où les Brugeois sont repêchés en seizièmes de finale.

Philippe Clement partagé entre déception et fierté

Philippe Clément était à la fois déçu et fier de la prestation de son équipe mardi à la Lazio de Rome (2-2). "Nous avons fini à deux centimètres de la qualification", a résumé le coach du Club Bruges, qui a été reversé en Europa League.

"C'est la plus grande déception de ma carrière sportive", a déclaré Clement en conférence de presse. "En même temps, je ne peux qu'être fier de mes joueurs. Ils ont continué à se battre jusqu'à la dernière seconde. Il est incroyable qu'avec le tir de Charles De Ketelaere dans le temps additionnel, nous étions à deux centimètres de la victoire".

Le Club Bruges s'est retrouvé à dix juste avant la mi-temps après le carton rouge d'Eduard Sobol. "C'était un moment extrêmement amer. J'avais Simon Deli sur la touche, prêt à monter au jeu quand ce deuxième carton jaune est tombé".

"Cela rend la déception plus dure. Mais nous avons encore montré les valeurs du Club. Avant le repos, nous osions trop peu et nous montrions trop de respect pour la Lazio. Pendant la pause, il y a eu une grande désillusion dans le groupe après le carton rouge. Mais en deuxième mi-temps, nous sommes restés positifs et nous nous sommes battus jusqu'à la fin. Nous pouvons être fiers malgré l'élimination. Nous avons obtenu le plus grand nombre de points de notre histoire en Ligue des Champions. Nous devons continuer sur cette voie", a conclu Clement.