Cette fois, difficile de croire qu'il s'agit d'un hasard. Car Bruges a crânement joué sa chance. Pour une réussite maximale et l'un des plus beaux résultats belges de ces dernières années en Europe. Et les médias allemands n'ont pas hésité à souligner la belle prestation des Blauw en Zwart. A commencer par Kicker. "Leipzig a subi une mauvaise surprise contre Bruges" commence le journal allemand. "Le joueurs du RB ont été piqués à vifs en première mi-temps. Ils ont perdu 1-2 en première période face à un Club de Bruges courageux et déterminé. Les joueurs de Philippe Clément ont été les meilleurs, les plus alertes en première mi-temps, et ils avaient une tactique beaucoup plus structurée", ajoutent nos confrères.

Pour Sky Sports, "Leipzig a perdu sa finale" de son groupe. Le média souligne également la prestation quatre étoiles d'une pépite belge. "Emmené par un solide De Ketelaere, les Belges étaient beaucoup plus rapides pour récupérer le ballon. Gulasci a d'abord empêché le jeune belge de 19 ans d'égaliser avant que ce dernier ne serve Vanaken pour l'égalisation", affirme le journal. "Toujours grâce à son néo-Diable, Bruges a continué de faire des incursions dangereuses dans la surface de réparation. Et le RB a semblé de plus en plus désemparé au cours de la première mi-temps. Jusqu'à ce que Rits n'augmente l'avance des visiteurs avant la mi-temps."


Selon Die Welt, "Bruges a surpris Leipzig de la même façon que contre Paris". Pour nos confrères, "les visiteurs ont pris le contrôle du milieu du terrain en première période. Et ils ont pris un avantage qui était tout sauf immérité."

En France, on a suivi cette rencontre de loin. Car le PSG recevait Manchester City dans ce qui constitue le choc du groupe. Mais les Parisiens, tenus en échec lors de la première journée au stade Jan Breydel, doivent encore se méfier des Belges. C'est ce qu'affirme L'Equipe, "les 90 minutes très convaincantes contre le PSG n'étaient pas qu'un feu de paille". Le journal sportif estime même que les Blauw en Zwart ont une petite carte à jouer... pour le tour suivant: "Petit Poucet d'un des groupes de la mort de cette édition 2021-2022 de la C1, le club belge a posé deux belles pierres pour croire encore un peu à une qualification en huitièmes de finale."

Bruges peut-il réaliser l'exploit? Pour cela le club devra confirmer face aux Citizens le 19 octobre prochain. Un ogre qui devra réagir après sa défaite face à Paris aux Parc des Princes.