Dalmat a posé sa candidature comme titulaire sur le flanc droit

Revivez FC Bruges-Saint-Trond: 4-1

Tous les résultats

Les photos de la 2e journée

BRUGES Il a suffi d’une – large – victoire pour que les mimiques changent d’aspect.

À l’image de Luc Devroe, qui avait retrouvé la parole, les Brugeois n’avaient aucune envie de masquer leur toute neuve félicité. Stijnen et Donk, qui avaient échangé des mots d’oiseau cette semaine, prirent même soin de poser en se donnant l’accolade et en veillant à ce qu’aucun photographe ne loupe le cliché.

Héros implicite d’une soirée réconfortante, Wilfried Dalmat, modeste, affirmait : “Je suis assez content. Nous avons réalisé de bonnes choses et inscrit de jolis buts. J’ai distillé quelques centres intéressants, je me suis immiscé dans plusieurs actions bien construites : c’est bon… pour le derby !”

Le Français est-il déjà devenu un vrai Brugeois ?

“L’ovation du public, à ma sortie du jeu, m’a touché. Je le remercie. J’aurais peut-être pu tenir plus longtemps mais je n’ai pas voulu forcer le destin pour éviter de me blesser stupidement.”

Wilfried Dalmat assure encore : “La défaite à Courtrai n’a pas du tout miné l’ambiance dans le vestiaire. Venues de toutes parts, les critiques, parfois exagérées, nous ont cinglés. Elles nous ont affectés. Nous devons apprendre à les digérer plus aisément.”


© La Dernière Heure 2010