Mis à toutes les sauces à ses débuts, il est maintenant bien installé devant la défense, en milieu récupérateur. Des prestations qui ont séduit… jusqu’au Ghana. Le sélectionneur Otto Addo vient de l’appeler pour les deux prochaines rencontres qualificatives pour la Coupe du monde au Qatar. "J’ai été un peu surpris, reconnaissait l’intéressé. Ce sont des matchs essentiels. Je pourrais même participer au prochain Mondial."

Repris avec la Belgique lors d’un amical face au Monténégro en 2012, il a été autorisé à rejoindre la sélection africaine, après un travail administratif de plusieurs années. "Si je me sens Ghanéen ? Non, je suis bien sûr belge, mais mon père vient du Ghana, donc ça fait partie de mon identité. Je suis fier de rejoindre l’équipe nationale."

Le milieu de terrain est très enthousiaste. "Les équipes nationales africaines sont parfois chaotiques au niveau de l’organisation, mais ce n’est pas le cas du Ghana. J’ai entendu beaucoup de bien sur leur organisation."