Le Club n'a pas remporté un seul match dans sa poule de la Coupe Uefa


BRUGES Il a perdu celui qu'il ne pouvait pas laisser filer. Il est éliminé et il ne peut s'en prendre qu'à lui-même.

Les Danois démontrèrent très vite qu'ils croyaient à leur qualification.

Ils se créèrent deux occasions franches en l'espace des huit premières minutes. À la 3e, Kvist mystifia Alcaraz et s'infiltra par la gauche. Le ballon roula sur la ligne de but avant que Klukowski le dégage. À la 8e minute de jeu, Jorgensen exploita une passivité du même Klu-kowski pour centrer jus- te devant Stijnen, qui sauva son camp d'un joli réflexe.

Solide, posé, confiant, Copenhague menait le jeu. Attentiste, friable, peu inspiré, à l'image de Vargas, le Club pâtissait de ses atermoiements.

Trop lents, ses joueurs multipliaient les services téléphonés et ne cessaient de reculer, pas toujours parce qu'ils y étaient contraints. La défense brugeoise ne donnait guère de gages de sécurité. À la 39e, Dirar ponctua un effort personnel d'un bon tir dans l'angle. C'était, après le coup franc d'Evens prolongé par Geraerts, la deuxième action offensive d'un Club qui ne savait, manifestement, pas quelle attitude adopter.

À la reprise, Ciman et Leko relayèrent Alcaraz et Klukowski.

Dans un premier temps, la physionomie ne changea guère. Puis la situation s'aggrava à la 58e quand les Danois combinèrent tranquillement dans une défense brugeoise flottante : le ballon dériva sur la gauche vers Santin qui canonna dans un but que Stijnen n'avait pas réintégré très vite (0-1).

Attaquant devant leurs supporters, les Brugeois se révélèrent plus dynamiques. Ils dominèrent mais n'affichèrent toutefois pas plus de cohésion qu'avant le repos. À la 71e, Christiansen sauva des poings un obus de Dirar. C'était trop maigre pour espérer mieux : Bruges n'a pas cru en ses chances.



0-1

club bruges - copenhague

Stijnen, De Mets, Alcaraz (46e Ciman), Evens, Klukowski (46e Leko), Dirar, Clement, Geraerts, Daerden, Vargas, Sonck (61e Akpala).

Christiansen, Pospech, Antonsson, Laursen, Kristensen (82e Jorgensen), Norregaard (88e Würst), Wendt, Kvist, Hutchinson, Nordstand (65e Sionko), Santin

M. Ceferin (Slo).

Antonsson, Geraerts.

58e Santin (0-1).


© La Dernière Heure 2008