Jacky Mathijssen assure que le Club est placé dans une situation quasi idéale

BRUGES En entraîneur qui maîtrise son sujet, Jacky Mathijssen semble avoir repris le contrôle des événements. "Encaisser, accepter, réagir : c'est ma devise et c'est ma manière de travailler", confirme le coach du Club.

Redevenu déterminé, ce dernier martèle : "Nous sommes placés devant un superbe défi. Le vestiaire et moi pensons la même chose : nous sommes résolus, par le biais de cette Coupe Uefa, à rendre à nos sympathisants la fierté de soutenir le Club Bruges !"

Jacky Mathijssen n'a pas changé d'avis : "Si nous sommes qualifiés, nous aurons réussi un bon premier tour. Nous sommes soumis à une certaine pression, c'est vrai. Mais c'est normal. Notre stress est positif. Nous sommes dans une situation favorable au coup d'envoi de ce match important : nous évoluons à domicile et nous n'avons besoin que d'un partage pour nous qualifier. Ce n'est pas une vue de l'esprit : c'est la réalité des faits."

L'entraîneur du Club s'attend à une rencontre indécise : "Je prévois un match identique aux trois premiers. J'ai conscience que nous aurions pu les remporter tous les trois... mais aussi les perdre. Ce sera encore le cas ce soir : une seule action individuelle d'éclat pourra créer la différence."

Jacky Mathijssen ne s'est guère soucié de son adversaire : il s'est attaché à regonfler moralement et à redynamiser physiquement un groupe que le Standard avait sérieusement blessé dans son orgueil...



© La Dernière Heure 2008