Le Club veut, évidemment, conserver cet entraîneur-là

BRUGES Lorsque Pol Jonckheere, le nouveau président du Club Bruges, a attiré l’inconnu Adrie Koster, il ne lui a proposé qu’un contrat d’un an. Il a assorti celui-ci d’obligations de résultats.

Adrie Koster devait bonifier les joueurs en les faisant développer un football beaucoup plus attrayant que précédemment. Il devait absolument qualifier son équipe pour les poules de l’Europa League et il devait mêler jusqu’au dénouement le Club dans la lutte pour le titre tout en ne négligeant absolument pas la Coupe nationale.

Jusqu’à présent, l’entraîneur néerlandais a magistralement rencontré ces objectifs : le Club est leader en Championnat et en passe de sortir qualifié de sa poule européenne.

Les joueurs sont ravis de travailler sous ses ordres et ses dirigeants sont enchantés du spectacle offert. La prolongation du contrat d’Adrie Koster est rédigée. Son entérinement est imminent...



© La Dernière Heure 2009