Début janvier 2020, le Club a reçu le feu vert du conseil municipal de Bruges pour réaliser le nouveau stade sur le site actuel de l'Olympia. Le projet a été présenté une deuxième fois aux riverains vendredi. Malgré le fait que le nouveau stade accueillera environ 40.000 spectateurs, contre environ 29.000 actuellement, l'ensemble sera assez compact. Il ne différera que de quelques mètres par rapport au Jan Breydel. Le stade serait construit dans un environnement vert, de sorte que les résidents n'auraient pas les murs dans leur champ de vision.

"Le stade logera pour ainsi dire dans un parc", a déclaré le président Bart Verhaeghe. Le stade lui-même serait également construit de manière à ce que les résidents ne subissent pas de désagréments supplémentaires. Comme l'éclairage serait suspendu à l'intérieur et qu'il n'y aura pas de coins ouverts, la lumière et le bruit resteront à l'intérieur de l'enceinte. L'aménagement du stade sera également innovant. Avec un écran LED en quatre parties au-dessus du rond central, des tribunes avec une pente de 35% et un espace réservé aux enfants autistes, le Club a pour ambition de devenir le stade le plus moderne d'Europe. Des restaurants VIP, dont un avec vue sur l'accès sur la pelouse des joueurs, et une tribune nord pouvant accueillir 12.000 fans, font également partie du projet.

La plus grande préoccupation des riverains concernait les désagréments les jours de match puisque le nouveau stade a une capacité plus élevée. Le Club Bruges a donc élaboré un plan de mobilité complet dont la répartition dans le temps et le mode de transport constituent l'idée centrale. Ainsi, le club veillera à ce que le prix des billets soit ajusté en fonction de l'heure à laquelle un supporter se présente au stade. En outre, le système de billetterie encouragera le covoiturage. Toute personne achetant un billet recevra une notification si une personne du voisinage a également acheté un billet pour le match. Le système peut alors mettre les deux personnes en contact pour faire du covoiturage. Il y aura également 125 bus de supporters pour soulager le trafic dans les environs.

Afin de limiter les nuisances pour les riverains, la zone autour du stade deviendra une zone bleue. Les supporters ne pourront pas s'y garer les jours de match à moins de se rendre dans un commerce.

Les habitants du quartier auront la possibilité de réagir à l'avant-projet. "Nous tiendrons compte de leurs commentaires et de ceux de toutes les autres parties concernées dans la demande finale de permis environnemental", a conclu Verhaeghe. Le Club veut déposer la demande à l'automne 2020 afin de pouvoir commencer les travaux à l'été 2021. Le coût total a été tenu secret pour le moment.