Le Club de Bruges de la Jupiler Pro League a conclu un partenariat avec Orkila Capital. Le fonds d'investissement injectera un capital de 20 millions d'euros et acquerra 23,26 % des actions. Le club champion de Belgique de football évoque "une vision à long terme pour un succès national durable et une croissance internationale". Grizzly Sports, la structure de Bart Verhaehge, président, Vincent Mannaert, CEO du club, Jan Boone et Peter Vanhecke, reste l'actionnaire majoritaire du club de la Venise du Nord avec 71,89 % des parts.

Le fonds d'investissement Orkila Capital est actif depuis plus de quinze ans dans les secteurs du sport, des médias, du divertissement et des marchés B2C en Europe et aux Etats-Unis. "Orkila aidera le Club de Bruges à poursuivre sa croissance dans les domaines de la numérisation, de la propriété intellectuelle et du développement de contenus, ainsi que des stratégies commerciales directes auprès des consommateurs", précisent les partenaires.

Orkila Capital apporte un capital de 20 millions d'euros pour renforcer le club aussi bien sur le plan sportif que pour son expérience en matière de marques. "Avec cette transaction, Orkila Capital ajoute le Club de Bruges à son portefeuille de grandes marques mondiales, dont IRONMAN (le plus grand organisateur mondial d'événements sportifs de masse), Superstruct Entertainment (propriétaire de festivals de musique tels que Sziget, Wacken et Zwarte Cross entre autres), Recognition Media (propriétaire des Webby Awards), Oatly (leader mondial du lait d'avoine et d'autres produits à base de plantes) et bien d'autres", détaille encore le communiqué de presse.

"Je suis très fier de pouvoir annoncer aujourd'hui un futur clair, stable et brillant pour le Club de Bruges", déclare également Bart Verhaeghe. "Je pense que notre dizaine d'années d'expérience dans le football international et l'expertise d'Orkila offrent une base solide pour continuer à grandir dans un paysage footballistique qui ne cesse de changer."

"Nous sommes honorés de devenir actionnaire minoritaire du Club de Bruges qui, selon nous, est l'une des plus grandes marques du sport européen", ajoute Jesse Du Bey, "managing partner" d'Orkila Capital. "Nous investissons dans des marques qui ont un lien émotionnel énorme avec leurs fans, collaborateurs et clients, basé sur une passion pour leur propre mission, une grande intégrité et une forte innovation. Nous pensons que le Club de Bruges correspond parfaitement à cette description. Nous sommes impatients de continuer à construire la réussite du Club de Bruges avec Bart, Vincent, leurs partenaires directs et la direction dans les années à venir."

Après l'échec de l'introduction en bourse, les actionnaires actuels peuvent vendre une partie de leur participation avec cette opération. Fin mars, le Club de Bruges a décidé de ne pas entrer en bourse en raison des conditions de marché. Il était alors prévu que les actionnaires mettent en vente 30 à 40% de leurs actions.