L'Université d'Anvers va bientôt lancer la "Chaire Club de Bruges", une plateforme de recherche sur le contexte juridique dans lequel fonctionne un club de football. 

Un club devient de plus en plus une entreprise, ce qui nécessite, selon les initiateurs du projet, une attention particulière au soutien juridique, financier, opérationnel et commercial. Le 3 décembre, la chaire Club de Bruges au sein du groupe de recherche Business & Law de l'Université d'Anvers débutera pour une période de quatre ans. Le Club de Bruges et le professeur Robby Houben veulent créer un cadre scientifique pour la professionnalisation de l'entreprise dans le secteur du football de demain.

"Le club de football devient de plus en plus une entreprise", déclare Vincent Mannaert manager général du Club de Bruges. "Cela exige de prêter attention au cadre juridique, financier, opérationnel et commercial approprié, en particulier dans un marché international du football qui évolue et se développe rapidement. Pour être compétitifs sur le plan international à partir d'un petit marché comme la Belgique, nous devons regarder au-delà des frontières nationales afin de devenir plus efficaces dans tous les aspects. Une recherche scientifique objective sur les défis du football belge y contribue."

Selon les parties concernées, une telle coopération entre un club de football et une université est unique. La recherche consiste principalement en un doctorat en droit, mais des conférences et/ou congrès seront également organisés. Une attention particulière sera notamment accordée au climat réglementaire, à l'organisation de la gestion du club et à la responsabilité sociale de l'entreprise.

"L'initiative sociale du Club de Bruges prouve que les clubs de football sont de plus en plus intéressés par un soutien professionnel pour leurs activités", explique le professeur Robby Houben.