En optant pour un 3-5-2 au lieu du 4-3-3 lors du déplacement à Anderlecht, Brian Priske a préféré William Pacho Tenorio, Faris Haroun et Frey à Sam Vines, Alhassan Yusuf et Michel-Ange Balikwisha. A Bruges, Stanley Nsoki, de retour de suspension, a repris sa place à Hendry et Andreas Skov Olsen a remplacé Tajon Buchanan, exclu contre l'Union. Par contre, Alfred Schreuder a surpris en titularisant Eduard Sobol et Adamyan et en laissant Dennis Odoi sur le banc.

Dès les premières minutes de jeu, le FC Bruges mettait la pression sur l'Antwerp, notamment via Skov Olsen sur le flanc droit. Mais les Anversois répondaient avec une lourde frappe non cadrée de De Laet, à distance. Puis, de façon plus sérieuse, lorsque Samatta croisait une frappe qui terminait sa course sur le poteau de Mignolet.

La domination des locaux s'accentuait et Frey la transformait en l'ouverture du score lorsqu'il enroulait une frappe puissante au second poteau, bien servi en retrait par Samatta: 1-0 (20e minute). Quelques minutes plus tard, De Laet armait une nouvelle frappe après s'être joué de Mata (remplacé par Hendry dans la foulée) et forçait Mignolet à une intervention spectaculaire.



Bis repetita à la 35e minute, lorsque Mignolet mettait Samatta en échec sur une tête piquée suite à un coup franc de Miyoshi.

A la 44e, Frey filait au but mais trébuchait sur Mechele. Jusque-là: pas de faute. Mais alors que le Suisse était plus prompt à se relever pour aller défier Mignolet en un contre un, le défenseur des Diables le faisait tomber à l'aide de son bras gauche, en position de dernier homme. Ni M. Visser ni le VAR ne bronchait.

Au retour des vestiaires, Seck fauchait Lang dans le rectangle et cette fois M. Visser n'hésitait pas: penalty. Et Vanaken se montrait intraitable: 1-1 (49e minute).

A la 64e, Hendry s'envolait pour reprendre de la tête un corner parfait de Sobol. Butez ne pouvait rien faire: 1-2. Deux minutes plus tard, un nouveau corner, cette fois botté à l'autre bout du terrain, était prolongé bien malgré lui par Frey et atterrissait au deuxième poteau dans les pieds d'Adamyan, oublié par la défense anversoise: 1-3.

Le match perdait alors en intensité, bien contrôlé par les Brugeois qui attendaient sagement le coup de sifflet final pour fêter leur troisième titre consécutif. 

Au classement, le Club compte 49 points et ne peut plus être rejoint par l'Union Saint-Gilloise (43 points, 2e), qui se déplace à Anderlecht (39 points, 3e). L'Antwerp, qui n'a gagné aucun match en playoffs, est 4e (33 points).



Revivez Antwerp-FC Bruges: