Mathijssen : "Nous, favoris ? Etrange"

FC Bruges

M. D.

Publié le

Jacky Mathijssen dégouline de confiance


Posez vos questions à Alan Haydock: le VIP de la semaine prochaine


Suivez tous les championnats belge et européens en direct


BRUGES Un axiome prétend qu'on joue comme on s'entraîne.

S'il se vérifie ce dimanche, le Club Bruges... posera de gros problèmes à Anderlecht.

Jacky Mathijssen a apprécié une séance à la fois studieuse et décontractée. Détendu et enjoué, l'entraîneur de l'équipe leader a souligné l'excellente ambiance qui avait prévalu : "J'ai senti de l'enthousiasme, de l'engagement, de la concentration et une belle animation permanente. Cet état d'esprit ne me surprend pas du tout."

Jacky Mathijssen attend le choc avec confiance et... gourmandise : "Ce n'est pas un match pour le titre. Il est beaucoup trop tôt pour que le résultat se révèle déterminant. Mais c''est le premier vrai sommet national de mon jeune groupe. Certains de mes joueurs disputeront même le tout premier gros choc de leur carrière. Ce constat ne m'effraie pas du tout. Je suis confiant. Mon équipe progresse de match en match, lentement mais sûrement. Elle joue mieux au football qu'il y a un an à la même époque. J'attends d'elle qu'elle confirme son avènement progressif, qu'elle séduise et, éventuellement, qu'elle gagne. Elle s'est forgé un surcroît d'assurance en éliminant les Young Boys Berne. Un succès contre Anderlecht la boosterait une deuxième fois, lui ferait accomplir un nouveau pas en avant. Je sais que certains de mes joueurs ont besoin de prouesses de cette nature pour se bonifier encore."

S'il se réjouit, lui aussi, de l'absence de Van Damme - "Jelle est la figure de proue du Sporting, surtout sur le plan mental, il s'érigea aussi en son sauveur à diverses reprises" -, Jacky Mathijssen s'est étonné, gentiment, de certains propos d'Ariël Jacobs : "Mon collègue nous institue favoris de ce sommet. Sur base de notre première place ? Cette déclaration est étrange. Je pense surtout qu'Ariël a voulu faire passer un message à l'intention de son groupe."

L'entraîneur du Club spécule, lui, beaucoup, sur son duo d'attaque : "J'avais affirmé, avant la saison, que je devais pouvoir compter sur un duo offensif capable d'inscrire trente buts. Je pensais que Sonck allait marquer davantage. Mais je suis très content de lui..."



© La Dernière Heure 2008

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info