Eduard Sobol (21e) et Hans Vanaken sur penalty (77e) ont permis aux Blauw & Zwart de compter 73 points en tête du classement, seize de plus que l'Antwerp qui accueille Anderlecht lundi. Courtrai est 14e avec 36 points, et devance d'une unité Saint-Trond (15e), qui a battu Malines (2-1) plus tôt dans la soirée et huit de plus que Waasland-Beveren (18e), vainqueur 0-2 à Ostende (49 points, 4e).

Après la pauvre prestation des Kerels à Eupen, Luka Elsner a fait le nettoyage: Julien De Sart, Gilles Dewaele, Habib Gueye et Sambou Sissoko ont pris la place de Teddy Chevalier, Gaëtan Hendrickx, Evgeniy Makarenko et de Trent Sainsbury, qui est toujours avec l'équipe nationale d'Australie. A Bruges, Tahith Chong remplaçait le blessé Noa Lang, qui était de toute façon suspendu.

Les Brugeois sont sortis des vestiaires avec la rage et ont forcé deux coups de coin d'entrée de jeu. Tchong a semé la panique mais après avoir dépassé Dewaele et Timothy Derijck, il s'est heurté à un troisième Courtraisien (2e). Bruges était porté vers l'avant et les Kerels ne cherchaient qu'à partir rapidement en contre. Ils y sont parvenus une première fois grâce à un raid de Faiz Selemani dont le tir surprise a été écarté de justesse par Simon Mignolet (12e). Bruges a eu un deuxième avertissement mais le but de Derijck a été invalidé par le VAR pour un hors-jeu préalable (14e). Bruges n'a pas retenu la leçon et sur une perte de balle de Brandon Mechele, Gano a évité Odillon Kossounou avant d'inscrire le premier but validé par le VAR (18e, 1-0).

Les Courtraisiens n'ont pas profité longtemps de leur avance puisque sur un coup de coin de Ruud Vormer, le ballon a atterri dans les pieds de Sobol, qui a égalisé, une fois encore après intervention du VAR (21e, 1-1).La suite a encore été mouvementée avec Vormer comme acteur principal. Le Néerlandais a d'abord suppléé son gardien -battu- en sortant de la tête une reprise de Gano (35e) avant de placer un coup de tête, qui a donné du souci à Marko Ilic (37e).

Le début de la seconde période a été marqué par une bévue d'Ilic, qui s'est complètement planté sur une balle en hauteur, qu'il a failli mettre dans son but (51e). Courtrai l'avait échappé belle. La suite de la rencontre s'est déroulée selon un scénario pauvre en occasions de but bien que les visités aient donné l'impression de ne pas se contenter d'un partage. Mais le but est tombé du côté brugeois sur un penalty accordé avec le consentement du VAR pour une faute de Derijck sur Sobol et transformé par Vanaken (77e, 1-2). Les jeux étaient faits et Philippe Clement pouvait enfin fêter sa première victoire à Courtrai en tant que coach.