Le Club continue de faire le forcing pour attirer un ailier. Il convoite le tout jeune mais très prometteur ailier grec, Christos Tzolis, considéré comme une grande star en devenir. Il est vif, explosif, fort dans les un contre un. Il évolue au PAOK Salonique, qui veut fidéliser Krmencik. Le PAOK veut garder son prodige et a fixé son prix à 10 millions d’euros. La presse turque a renfourché un cheval de bataille qu’elle avait déjà sellé lors du mercato d’été : le retour de Nabil Dirar à Bruges. Des négociations ont eu lieu entre le Club et le Fenerbahce, où évolue toujours le Belgo-Marocain. Dirar aspire à revenir au Club, où il a joué entre 2008 et 2012. Il est libre, polyvalent et il ne posera pas de problème s’il est confiné au banc de touche. Mais il aura 35 ans le 25 février prochain.

En attendant, les Brugeois, avec leurs deux premiers renforts du mercato, Denswil et Dost, ont continué leur série de victoires face au Cercle Bruges. Mais cette fois-ci, les Blauw-Zwart n'ont pas brillé. "Quand c’est mauvais, il faut l’admettre", avouait Clinton Mata. "Notre première période fut insuffisante. Heureusement, notre nouvel attaquant - Mechele - a encore marqué. À la reprise, on a montré un autre visage en posant le pied sur le ballon. Il y aura d’autres matchs de cette nature. Citez-moi une équipe qui brille d’un bout à l’autre de la saison."