L’hommage des fans brugeois ne porte pas bonheur : aucun but à la 23e en cinq ans !

BRUGES Cela fait cinq ans que cela dure. Cinq ans que les supporters brugeois applaudissent durant 60 secondes lors de la 23e minute du match. “Et ce n’est pas près de s’arrêter” , précise Laëtitia Otte, originaire de Tertre et membre de la Wallonia Bruges Army depuis six ans maintenant. “La question de savoir si on va arrêter un jour ne se pose même pas. On veut lui rendre hommage à chaque rencontre et on l’apprend aux jeunes nouveaux abonnés qui n’ont pas connu François comme joueur. On souhaite que la tradition se perpétue.”

Jamais les supporters n’ont oublié. Ou même loupé de quelques secondes la 23e minute. “À partir de la 21e minute, je commence à regarder le chrono pour être sûr de ne pas louper le début. Ce que j’apprécie aussi, c’est le respect des autres clubs par rapport à cela. On se chambre pendant 89 minutes avec une trêve de soixante secondes, même quand il s’agit d’Anderlecht, de Gand ou du Standard.”

Ce qui a le plus touché Laëtitia Otte et tous les fans brugeois, c’est la double opposition avec Birmingham en Europa League la saison dernière. “Le club avait expliqué l’histoire de François sur son site internet avant le match aller. Les Anglais avaient applaudi avec nous à la 23e minute. Chez eux comme chez nous. Ils avaient même créé une chanson pour rendre, eux aussi, hommage à notre idole. C’était très chic de leur part.”

Seul souci avec cette 23e minute (qui est en fait la 24e puisqu’elle débute à la 23e minute et une seconde), le Club n’y a jamais marqué un seul but. Victor Vazquez et Wesley Sonck ont déjà marqué à la 23e minute (entre 22’01 et 22’59) mais jamais durant les applaudissements. Chris Makiese et Tom De Sutter ont, par contre, déjà réussi à la gâcher en marquant lors de l’hommage des supporters brugeois.



© La Dernière Heure 2013