Alain Perrin admet que la Coupe d'Europe tombe bien mal pour l'ASSE...

BRUGES "On ne savoure pas vraiment la Coupe d'Europe, parce que notre situation en Ligue 1 nous préoccupe ", avoue Jérémy Janot, le gardien de l'ASSE.

Alain Perrin ne dit pas autre chose : "Le match de dimanche à Nancy est notre priorité. C'est la raison pour laquelle, je vais faire tourner notre effectif pour faire reposer certains joueurs et donner à d'autres - des jeunes essentiellement - l'occasion de plaider leur cause."

C'est en défense surtout que l'ASSE crie misère : "Je ne dispose plus que de deux arrières de formation", déplore l'entraîneur, qui hésite à titulariser d'emblée son capitaine Loïc Perrin, qui revient à peine de blessure.

Les Stéphanois ne négligeront pas l'Europe pour autant : "Nous devons encore récolter un point sur les deux matches à venir. On ne peut donc toujours compter que sur nous-mêmes. Mais j'avoue que cette rencontre européenne tombe un peu mal. J'aurais préféré disposer d'une semaine entière pour préparer Nancy."

Évoquant Bruges , Alain Perrin s'est montré élogieux : "Le Club est aux antipodes de nous. Il compose un bloc solide athlétiquement, au jeu bien léché. Il est expérimenté car composé de beaucoup d'internationaux. C'est un bon compromis entre la technique de Vargas et la puissance de Sonck."

Mirallas jouera-t-il ? "On peut espérer que l'air du pays l'inspire, comme ce fut le cas quand nous sommes allés rencontrer Lille..."



© La Dernière Heure 2008