Testés lundi matin, les joueurs brugeois ont préparé la rencontre sans avoir eu connaissance des résultats : "C'est la nouvelle réalité à laquelle on est confronté tant que le vaccin n'est pas disponible", s'est résigné Philippe Clement."Comme coach, vous pouvez concocter tous les scenarii possibles, vous devez vous attendre à devoir revoir votre copie à tout moment. Il convient donc de préparer, au moins, un plan B. En outre, nous évoluerons sans le soutien, très appréciable, des meilleurs supporters du pays. À Saint-Petersbourg, la semaine dernière, on a pu constater l'impact d'un public, même réduit, sur le comportement des joueurs locaux."

A l'exception de Mitrovic, Philippe Clement a pu faire travailler son effectif au grand complet. "On connait chaque joueur de la Lazio. On a lu les informations corona qui affectent le club romain. Soyez sûrs que les remplaçants seront dignes de porter le maillot du club romain."

Ruud Vormer se voulait quant à lui optimsite sur les chances brugeoises même s'il se méfie des qualités romaines : "Immobile est un fantastique avant-centre. Mais on doit se concentrer sur nous-mêmes, jouer notre propre jeu. Je vous assure qu'on est prêt."

Mignolet devrait reprendre sa place dans les buts et Deli suppléer Ricca en défense. Devant, De Ketelaere et peut-être Dennis pourraient être titularisés.