Sportivement, le nouveau président brugeois vise les play-offs I et un ticket européen

BRUGES Bart Verhaeghe, qui a succédé mardi à Pol Jonckheere au poste de président du FC Bruges, a donné une conférence de presse mercredi après-midi pour expliquer ce changement.

Bart Verhaeghe avait été nommé administrateur-délégué du club il y a deux semaines, dans le cadre de la réforme de l'équipe dirigeante du FC Bruges, qui prévoit également l'arrivée de Vincent Mannaert, le manager de Zule Waregem, à la tête du management team du club brugeois à partir du 1er avril.

"Nous avons constaté que, concrètement, une structure avec un administrateur-délégué et un président était trop complexe. Pol Jonckheere a constaté quelques divergences et a remis son mandat. Le conseil de direction s'est alors tourné vers moi. Cela a été un moment difficile, mais tout le monde s'est comporté en professionnel", a déclaré Bart Verhaeghe, qui va remplir son rôle de président comme il le ferait "dans une autre entreprise".

Sportivement, le nouveau président brugeois vise les play-offs I et un ticket européen. Il estime que le budget du FC Bruges sera suffisant pour satisfaire ses ambitions et pense avoir été compris par les supporters. "Eux aussi ont compris que des mesures devaient être prises. Le football évolue vite. Il devient plus populaire, plus médiatisé et se mondialise. Les joueurs voyagent maintenant dans le monde entier. Le FC Bruges doit suivre cette évolution".

Selon Bart Verhaeghe, la question de savoir s'il va investir dans le club ou si celui-ci va se transformer en société anonyme n'est pas à l'ordre du jour.

© La Dernière Heure 2011