Le petit médian du Club Bruges termine en force une convaincante année 2016.

"Ruud !, Ruud !, Ruud !"

La Blue Army n’est pas versatile. Elle ne renie pas ses anciennes idoles. Izquierdo, notamment, demeure un de ses favoris.

Mais, depuis quelques semaines, elle partage son admiration entre Jelle Vossen - buteur, donneur d’assists et gros travailleur - et Ruud Vormer, buteur occasionnel mais, surtout, indispensable agent de liaison dans le jeu d’un Club Bruges résolument engagé dans la conservation de son titre. À Eupen, les supporters brugeois ont même clamé à l’unisson que le Soulier d’Or devait lui revenir.

Une consécration de l’ex-Rotterdamois de Feyenoord ne ferait certainement pas tache au palmarès.

Attiré à Bruges en septembre 2014, le petit médian n’a cessé de monter en puissance, d’acquérir du volume sur la pelouse et un réel impact dans le vestiaire. Graduellement, sans esbrouffe, sans coup d’éclat mais sans défaillance non plus.

Après Denswil, qui n’a manqué qu’une rencontre pour cause de suspension, Ruud Vormer est le joueur du champ qui a accumulé le plus long temps de jeu. Le seul match qu’il a manqué intégralement est le déplacement à Charleroi. Bruges s’y est incliné à l’ultime minute du temps complémentaire. Faut-il y déceler une relation de cause à effet ?

Le médian néerlandais est d’autant plus précieux qu’il est polyvalent. Il a même, récemment, évolué à plusieurs reprises sur le flanc offensif droit.

La constance dans ses prestations le distingue souvent de ses partenaires. Vormer est à la fois un marathonien, un arracheur de ballons viril mais aussi un distributeur avisé, qui peut alterner les longues transversales précises, les une-deux et les services courts qui accélèrent l’action. Il est donc bien davantage qu’un médian défensif. Et en plus, il marque ! À Eupen, il a signé le troisième doublé de sa carrière. Il a ainsi porté son total actuel à cinq buts. Il en avait inscrit sept en 2014-2015 et 2015-2016.

Ses équipiers ne tarissent pas d’éloges à son sujet. Mercredi, à Eupen, Hans Vanaken confiait : "Ruud est capable de porter l’équipe à lui tout seul. Il nous est donc incroyablement utile. Sa principale qualité, peut-être ? Il est aussi important défensivement qu’offensivement."

Timmy Simons a confirmé : "Il a l’art de choisir ses moments. Ses deux buts l’attestent."

Bruges doit-il espérer un Soulier d’Or pour Vormer ?

Ces dernières années, le Soulier d’Or n’a plus fait de vieux os en Pro League