Les Brugeois ont remporté la Coppa Sterchele pour la seconde fois de suite

BRUGES Les résultats obtenus durant la période de préparation n’ont pas une grande valeur. L’an dernier à pareille époque, le Club Bruges évoluait de façon chaotique mais cela ne l’avait pas empêché de s’imposer 1-2 à Charleroi en ouverture.

Un an plus tard, l’euphorie est totale dans les rangs des Blauw en Zwart. Non seulement Adrie Koster n’a vu partir aucun de ses titulaires mais il s’est en prime renforcé (avec Marcos-Dalmat et l’éventuelle révélation du championnat Scepovic). Après une saison de transition, le style qu’il a imposé dans la Venise du Nord augure du meilleur.

Mardi soir, au Kiel, les Brugeois n’ont fait qu’une bouchée du GB (qui testait plusieurs Brésiliens) grâce à deux buts de Kouemaha, qui aurait pu doubler l’avantage des siens. Tout cela avec des joueurs comme Stijnen, Dahmane, Dalmat, Dirar ou Lestienne dans les tribunes ! “Nous avons terminé la défunte saison sur un 6-2 à Gand. Celui-ci est toujours présent dans nos esprits et il sera important de l’effacer dès la 1re journée”, exige Adrie Koster, qui paraît cette fois avoir les moyens de disputer le titre à Anderlecht. “Les playoffs ont été de trop. J’ai su en tirer des leçons en terme de préparation. Nous sommes plus avancés que l’an dernier à pareille époque.”

À se demander si le fait de ne pas prendre part au tour préliminaire de la C1 n’est pas, tout compte fait, une bonne chose.

“Cela ne garantit en rien la présence d’un club dans la phase des poules. Cela dit, la 3 e place fut insuffisante. Cette saison, on devra terminer dans le Top 2”, ajoute un Koster ultra-confiant, qui ira défier Valenciennes samedi (19h) pour un vrai test.



© La Dernière Heure 2010