F.C. Bruges

Le Club de Bruges se rend à Salzbourg ce jeudi soir pour tenter de réaliser l'exploit et se qualifier face à Salzbourg. Il pourra compter sur Hans Vanaken, son joueur le plus décisif.

Il a accepté de se confier au micro de la RTBF pour parler de ses ambitions et de ses rêves. Il n'est pas comme de nombreux joueurs de Jupiler Pro League qui veulent rejoindre l'étranger à tout prix: "L’important est l’équilibre qu’on trouve. Moi je vis très bien ici à Bruges. Si on me dit aujourd’hui que je peux encore jouer dix ans ici, je serai très heureux". 

Il a également évoqué son poste chez les Diables Rouges. Il se montre patient. "C’est vrai qu’il y a des milieux de terrain qui ont plus de trente ans, il y aura des places à prendre. Mais je dois simplement faire mon travail à Bruges et voir ce qui se passera ensuite. Je n’ai pas de contact avec Roberto Martinez entre les sélections", explique-t-il à nos confrères. 

Questionné sur le prochain but qu'il souhaiterait inscrire, ce dernier a envisagé une réalisation au Stade Constant Vanden Stock, ce dimanche à Anderlecht: " N’importe quel but dimanche prochain à Anderlecht. Cela fait trop longtemps qu’on n’a plus gagné là-bas (ndlr : le 9 septembre 1998, soit quand Hans Vanaken avait 6 ans). Alors le but de la victoire au Parc Astrid serait le plus beau but que je pourrais inscrire."

Mais avant cela, les Brugeois se déplacent ce jeudi soir au Red Bull Salzbourg. Les hommes d'Ivan Leko, menés 0-1 à l'aller ont renversé la situation en seconde mi-temps pour l'emporter 2-1 et s'octroyer la chance de rêver de poursuivre l'aventure européenne.

Les Blauw en Zwart sont les seuls à avoir infligé une défaite aux Autrichiens cette saison, toutes compétitions confondues. Ils n'ont donc jamais perdu à domicile, réussissant huit victoires et un partage en championnat, une victoire et une défaite en barrage de Ligue des Champions et trois victoires en Europa League. Un beau défi s'annonce pour Vanaken et les siens.