Grâce à Jelle Vossen (27e, 1-0), Gianni Bruno sur penalty (49e, 90e+5) et Omar Govea (62e, 3-0), l'Essevee a battu Waasland-Baveren (4-1). Au classement, Zulte (3 points) est 9e et Waasland, qui a réduit la marque par Daan Heymans (76e, 3-1) est 12e (3 points). A 18h45, Malines reçoit le Cercle Bruges et Charleroi va défendre sa première place à OHL. A 20h45, l'Antwerp accueille Gand dirigé pour la première fois par son ex-coach, Laszlo Boloni.

Zulte Waregem a commencé avec enthousiasme et sur un coup franc, Govea a servi dans le paquet Ewoud Pletinckx, qui n'a pu éviter la sortie de Lucas Pirard (2e). Malgré les tentatives de son meneur de jeu mexicain, l'équipe de Francky Dury n'a pas supplanté son adversaire. Waasland-Beveren est rapidement revenu dans le coup mais Abdoubakary Koita, bien lancé dans la profondeur, a manqué son contrôle et a précipité son envoi des 16 mètres (12e). Le jeu s'est poursuivi sans grande occasion jusqu'à ce que Saido Beharino profite d'une perte de balle de Waasland-Beveren devant son rectangle pour céder le ballon dans l'axe à Jelle Vossen, qui a catapulté le ballon dans le plafond (27e, 1-0). Après cela, Zulte a conservé la possession de balle mais le manque de créativité ne lui a jamais permis d'élever le niveau de la rencontre.

Au repos, Nicky Hayen a fait monter au jeu Alessandro Albanese et Djihad Bizimana à la place de Stefan Milosevic et Jenthe Mertens (46e). Une initiative tuée dans l'oeuf puisque Alabanese a commis un penalty sur Daniel Oparé que Bruno a transformé (49e, 2-0). Zulte était sur le velours. Et les jeux étaient faits quand, une sortie hasardeuse de Pirard le long de la ligne de fond pour bloquer Beharino, qui a quand même servi Govea. Après avoir effectué un petit dribbling, le Mexicain a planté le ballon dans le plafond (62e, 3-0).

Waasland a quand même eu un sursaut et Heymans a inscrit son troisième but de la saison accordé sur l'intervention du VAR, l'arbitre Lothar D'Hondt l'ayant refusé dans un premier temps (76e, 3-1). Après cet intermède, les visités se sont repositionnés devant la surface de réparation adverse où Pirard a sorti une tentative de Beharino (90e+4) avant de s'incliner sur un tir du gauche de Bruno (90e+5, 4-1).

Malines - Cercles de Bruges 2-3

Si Malines avait pu alourdir la marque à la fin de la première période, il a subi le contrecoup à la reprise. Alors qu'il semblait reparti sur les mêmes bases, le Cercle a égalisé par Ike Ugbo que une récupération de Hoggas (54e,1-1). Abasourdis, les Malinois ont alors oublié Dino Hotic, qui a tapé le ballon au fond (57e, 1-2). Monté au jeu (63e), Onur Kaya a distillé une belle passe à Aster Vranckx, qui a relancé le moteur malinois (65e, 2-2). Mais le Cercle avait encore une surprise dans son sac et sur un corner de Hotic, Thibo Somers lui a donné la victoire (80e, 2-3).

L'Antwerp arrache sa première victoire contre Gand, qui aligne une troisième défaite

Grâce à un but de Dieumerci Mbokani (17e), l'Antwerp a décroché sa première victoire de la saison (1-0) samedi face à Gand, pour la première sur le banc gantois de Laszlo Boloni, l'ancien coach du Great Old nommé T1 des Buffalos jeudi en remplacement de Jess Thorup. Au classement, après trois journées, les Anversois sont 8e (4 points) et les Buffalos derniers avec trois défaites en trois matches.

Si l'Antwerp et Gand n'avaient toujours pas gagné un match avant l'entame de leur duel, ce n'était pas simplement dû à la malchance. Les Anversois ont donné une première démonstration de leur manque d'efficacité devant le but par Faris Haroun qui, seul au second poteau, n'a pas cadré son tir alors que le gardien gantois était carrément collé au fond de ses filets (4e). Quant aux Buffalos, ils ont mis du temps à esquisser une première attaque sérieuse sur une passe en profondeur de Roman Bezus vers Roman Yaremchuk, qui a obligé Jean Butez à sortir de son but (11e). L'Antwerp a pris un léger ascendant et Haroun a fait oublier sa bévue du début de match en déposant sur un centre le ballon sur la tête de Mbokani (17e, 1-0).

Les Buffalos ont tenté de réagir mais le tir de Niklas Dorsch a été trop central (20e), le coup franc de Sven Kums est passé à côté (29e) et Bezus a loupé un coup l'éclat (31e). Entre-temps, l'Antwerp n'avait pas profité d'une perte de balle de Tim Kleindienst, la faute à Lior Refaelov, qui n'a pas servi Pieter Gerkens bien isolé devant le but (23e).

Après la pause, Yaremchuk a frappé deux fois mais Butez a facilement capté son envoi d'un angle fermé (47e) et a dû s'employer un peu plus sur une reprise de la tête (50e). Par contre, Davy Roef a tenu son équipe dans le match en sortant d'un plat du pied une tête puissante de Haroun (52e). Les Buffalos ont poursuivi leur domination stérile, qui n'a généré que des tirs de la deuxième ligne. On était loin du concasseur bleu, qui a infligé à l'Antwerp sa dernière défaite à domicile le 16 mai 2019.

Alors que le jeu restait bloqué au centre, Laszlo Boloni a remplacé Yaremchuk par Laurent Depoitre (74e) et Bezus par Dogbole Niangbo (77e). A peine monté, l'Ivoirien a donné un frisson à Butez (79e) mais n'a pas modifié le déroulement de la partie n'a pas changé.