Dans Le Grand Debrief, nos experts avaient déjà débattu des conséquences d'une éventuelle implication de certains clubs de Pro League: "Des sacs de cash circulent, on se croirait dans Narcos!"

Le football belge ne parle que de ça depuis ce mercredi matin: en plus du Racing Genk, quatre autres clubs de Pro League ont effectué des versements à différentes entreprises de Dejan Veljkovic à Chypre et au Montenegro. C'est ce qui ressort d'un rapport officiel de l'Union belge dont Het Nieuwsblad a pris connaissance. Au total, il s'agit de 34 transactions de joueurs de Malines, du Standard, d'Anderlecht et d'Ostende. La justice tente de déterminer si ce sont des constructions financières illégales.

Avant même ces révélations, dans l'émission Le Grand Débrief, nos experts avaient débattu des conséquences d'une éventuelle implication des clubs. S'il s'avère que certains dirigeants avaient connaissance du blanchiment d'argent, cela provoquerait une pagaille jamais vue...

Pour (re)voir l'émission en intégralité