Paul Onuachu a marqué son neuvième but de la saison, sur penalty (6e). Cyriel Dessers (47e) et Theo Bongonda (74e, 82e) ont pris les autres buts à leur compte. Du coup, les Limbourgeois se hissent en quatrième position avec 19 points, un de moins que l'Antwerp. Eupen (11 points) occupe la 12e position. A Genk, le coronavirus a fait une victime, Junya Ito. Par contre à Eupen, le coach Benat San José, qui a été remplacé par son assistant Exposito, et cinq joueurs ont été contaminés. Parmi eux, deux titulaires, Senna Miangue et Jens Cools, qui ont cédé leur place à Edo Kayembe et Emmanuel Agbadou. Ce dernier s'est directement mis à la faute en bousculant Bongonda dans le rectangle. Onuachu a transformé le penalty ce qui lui a permis d'inscrie son 9e buts, soit le nombre total de la saison dernière(6e, 1-0).

Les Genkois ont continué à sonner à la porte et sur un centre de Patrik Hrosovsky devant le but, Dessers a mal ajusté son coup de tête (10e). Eupen s'est quand même sorti de son carcan grâce à Adriano dont la reprise a atterri sur Danny Vukovic (20e). Le défenseur brésilien n'avait pas bien ajusté son viseur: son autre tir du droit est passé à côté (22e). Genk a joué avec le feu et sur une mauvaise passe de Dessers, Julien Ngoy a servi Knowledge Musona, qui n'a pas cadré son envoi (24e). Peu après, Ngoy a remis le couvert en se débarrassant de Daniel Munoz avant de servir Musona à hauteur du petit rectangle. Le Zimbabwéen a bien frappé le ballon mais c'était sans compter sur un retour in extremis de Jere Uronen (29e)

Après la pause, Genk est ressorti du vestiaire un peu plus alerte. Et sur un dégagement de Vukovic prolongé par Onuachu, Dessers s'est présenté devant Ortwin De Wolf (47e, 2-0). Le match était joué avec Genk qui gérait facilement son avance. Cela n'a pas empêché Bongonda de signer un doublé (74e, 82e) et de porter son total à quatre buts.