Alors que les rumeurs l'envoyaient à Guanghzou, c'est bien le Shanghai SIPG qui est sur la piste d'Ivan Leko depuis plusieurs semaines. La quatrième offre du club chinois aura finalement été la bonne et un contrat de deux ans, avec plusieurs millions d'euros à la clé, attend l'entraîneur du Great Old.

Il faut dire que cette nouvelle proposition est arrivée quelques jours après un désaccord entre Leko et Luciano D'Onofrio. Il se murmurait même qu'en cas de contre-performance face à Waasland-Beveren le week-end dernier, le club l'aurait licencié. Entre temps, Leko a réussi un six sur six mais ne veut pas laisser filer une occasion de rebondir en suivant "le choix de la tête" plutôt que "celui du coeur", selon ses propres mots.

A Shanghai, Leko entraînera notamment Oscar (ex-Chelsea) et l'international autrichien Arnautovic. Il succédera dans le costume de T1 à Vitor Pereira qui paye au prix fort l'élimination précoce de son équipe en huitièmes de finale de la Champions League asiatique, face au Vissel Kobe de Vermaelen et Iniesta.

Si les émoluments de Leko n'atteindront probablement pas les 12 millions annuels qui étaient réservés à André Villa-Boas en 2017, on imagine aisément que le champion de Belgique 2017-2018 va obtenir une belle revalorisation salariale en traversant la planète.