Le Standard version Jankovic a glané les trois points contre Genk. Pour le plus grand plaisir du nouveau coach.

Ishak Belfodil : "Le coach nous avait dit qu'on devait faire une grosse entame de match et avec ce public, notre douzième homme, c'est exactement ce qu'on a fait : marquer tôt. Après, on a géré notre avantage jusqu'à la fin. Même si on jouait à deux devant, mon rôle était de jouer en 10. J'ai fait le maximum même si je ne suis pas encore à 100%. Maintenant, on a gagné aujourd'hui mais il faut continuer à travailler, ce n'était qu'une match et on a encore des échéances importantes qui arrivent."

Mathieu Dossevi : "Belfodil a déjà montré tout son talent ce soir. Il a vraiment fait une grosse prestation : il marque et puis, il a très bien gardé le ballon dans l'équipe. Collectivement, on avait vraiment envie de rebondir après nos contre performances. Aujourd'hui, on l'a fait et on raccroche le wagon de tête. Le coach a vraiment insisté sur notre esprit conquérant et c'est ce qu'on a fait tout au long du match.

Tino-Sven Susic : "Le Standard a dominé, avec beaucoup de pression et beaucoup d'envie. C'est ce qu'il nous a manqué aujourd'hui. L'équipe n'est jamais vraiment rentré dans le match. C'est peut-être aussi lié à l'arrivée du nouveau coach, qui a très bien motivé ses troupes".

Aleksandar Jankovic : "Dans l'ensemble, on a vraiment tout donné. On a mis beaucoup d'intensité et on mérite la victoire. L'équipe a bien réussi ce qu'on avait demandé avant le match. Le but en début de match a fait du bien et Gillet nous a aidé en faisant un très bon arrêt à 0-0. Belfodil a fait un très bon premier match mais il faudra bien gérer son temps de jeu pour les prochains matchs pour ne pas le griller mais toute l'équipe a très bien joué, d'une manière généreuse. Et c'est aussi grâce au public !".

Peter Maes : "Aujourd'hui, c'était un top match mais nous n'avons pas joué comme une top équipe… Le manière dont on se fait avoir sur les buts est vraiment ridicule. En particulier, sur le premier but avec Dewaest qui ne tient pas Belfodil. Et puis, mon équipe a également perdu le match au milieu de terrain. L'entente entre Ndidi, Pozuelo et Samata n'a jamais été au point. Nous avons laissé trop vite l'initiative au Standard alors qu'on avait disputé dix bonnes premières minutes."