Michel Vlap: " C'était une soirée parfaite, on a mis beaucoup d'intensité. Je suis heureux d'avoir marqué. Le foot est particulier, ça peut tourner d'un coté comme de l'autre. C'est un sport rempli d'émotions. Il y a des discussions avec Kompany mais pas plus qu'avec un autre joueur. Je veux rester à Anderlecht."

Landry Dimata: "Cela fait du bien de jouer. Ma place, en tant que joueur de foot, c'est sur le terrain. Quand on n'y est pas, on n'est pas heureux. Je suis content d'avoir donné une passe décisive, tout d'abord pour moi, mais aussi parce qu'Amuzu attendait ce goal depuis longtemps. On devait avoir de l'énergie et de l'impact face à une équipe plus âgée. Ce n'est pas évident de rester sur le banc. Il faut garder la tête haute et continuer à travailler. Je veux saisir mes chances. Mon ambition, c'est de jouer et de prendre du plaisir. Il va falloir trouver une solution si je n'ai pas de temps de jeu. Je n'ai plus de soucis physiques. Kompany m'a dit que je monterais à la septantième minute."

Anouar Ait El Hadj: "C'est une très belle soirée. Je suis content de mon match, il ne m'a manqué que le but ou la passe décisive. Le plus important, c'était de prendre les trois points. Je suis fier de jouer pour ce club et d'être dans ce groupe. On a beaucoup appris depuis un an et demi. Kompany fait très bien son travail, il a beaucoup de choses en tête. Je suis fier de l'avoir comme coach. Il me demande de jouer simple et de me faire plaisir dans les seize derniers mètres. Je sais qu'on me compare à Boussoufa mais c'est un grand joueur. Je veux juste être Anouar Ait."

Karim Belhocine: "On perd à cause de notre première période mais Anderlecht a simplement été supérieur ce soir. Ils étaient dans un bon jour. On n'a jamais pu revenir même si on a montré de meilleures intentions après le repos. Anderlecht a bien joué tant défensivement qu'offensivement. On n'a pas réussi à rivaliser en première mi-temps. On avait mis trois milieux de terrain pour avoir un joueur entre les lignes mais ça a été difficile de le trouver. Les intentions qu'on avait avant le match ne se sont pas traduites, notamment en première mi-temps."

Vincent Kompany: "On a concédé très peu d'occasions tout en amenant du danger. On est dans la lignée des cinq, six derniers matchs. Je ne m'attendais pas à ce résultat honnêtement. Mes joueurs progressent. Je reste calme et serein, j'observe. J'ai pu intégrer des jeunes en fin de match sans perdre notre structure. On a encore un match vendredi, on va préparer ça dorénavant. Même si les résultats n'ont pas tous été à la hauteur des performances, je suis serein parce que l'équipe évolue bien. On a bien pressé tout en faisant circuler le ballon. J'aime tous mes joueurs, je veux le meilleur pour eux mais quand il s'agit de faire la sélection, je suis sans émotions. Que l'un joue ou l'autre, cela m'importe peu. Ce qui compte, c'est l'équipe. Je savais que je pouvais faire confiance à Vlap ce soir. Je suis humainement attaché au fait que mes joueurs soient heureux mais le plus important c'est d'être clair dans ce que je demande. Je demande en plus de l'intensité et une humilité tout en travaillant dur. Je veux qu'ils aient aussi une technique supérieure à l'équipe adverse parce qu'ils jouent pour Anderlecht."