La victoire contre Charleroi a certainement soulagé l’entraîneur néerlandais. Surtout après la réunion de crise tenue dans les bureaux de la Luminus Arena lundi passé, après le désastreux bilan de 5 sur 27 en championnat.

"La victoire en elle-même a fait du bien, mais la manière également", a expliqué van den Brom en conférence de presse. "On a vu une équipe. J’ai vu de l’énergie et nous avons relativement bien joué. On voyait que les joueurs étaient soulagés. La performance a ramené le calme au sein de l’équipe et nous voulons maintenant garder cet état d’esprit."

Surtout pour aborder ce quart de finale de Coupe face à Malines avec davantage de sérénité. "Nous sommes à trois matchs d’un ticket européen, même si ce n’est qu’une qualification en barrages de l’Europa League (NdlR : cette saison, le vainqueur de la Coupe n’est plus directement qualifié pour la compétition)."

Ça tombe bien : ce lundi, sur le plateau de TV Limburg, Peter Croonen a tenu rappeler que l’Europe était bel et bien un des deux objectifs principaux du club.

"Les objectifs sont ce qu’ils sont. Nous voulons nous qualifier pour les playoffs 1 et décrocher un billet pour l’Europe", a confié le président de Genk, avant de s’étaler sur la question de savoir si van den Brom s’était refait suffisamment de crédit pour les semaines à venir. "Il y a toujours de la pression dans un gros club. Je ne vais pas dire, maintenant, que John sera certainement encore notre entraîneur la saison prochaine. Il doit désormais prouver et réaliser. Mais j’espère de tout cœur qu’il le sera, c’est un gars vraiment chaleureux…"

Quoi qu’il en soit, une qualification en demi-finale de la Coupe permettrait donc à van den Brom de faire un nouveau pas vers l’Europe. Et donc vers la solidification de son poste à la tête des Limbourgeois.