Quelques jours après leur victoire inaugurale en Europa League, les hommes de John van den Brom étaient à nouveau en déplacement sur la pelouse de Saint-Trond. Le début de rencontre était largement à l'avantage des visiteurs qui mettaient le pied sur le ballon et se procuraient quelques possibilités (16e, 20e) sans être réellement dangereux.

À la 24e minute de jeu, Angelo Preciado reprenait un ballon dans le rectangle, touché de la main par un défenseur trudonnaire. L'arbitre n'y voyait pas d'action illicite et ne bronchait pas.

Après la demi-heure de jeu, les Canaris sortaient progressivement le nez à la fenêtre et se créaient une grosse occasion qui obligeait Vandevoordt à repousser un centre vers Daichi Hayashi dans son petit rectangle. Le portier visiteur prenait un coup dans son intervention et se retrouvait avec le nez ensanglanté, mais sans gravité.

On pensait se diriger vers un partage à la mi-temps, mais Yuma Suzuki reprenait victorieusement de la tête un centre de Daiki Hashioka pour donner l'avance aux locaux (45e+3).

Au retour des vestiaires, les Genkois étaient les premiers à se mettre en évidence par l'intermédiaire de Bastien Toma. Le milieu de terrain se retrouvait seule face au gardien de Saint-Trond à la suite d'une bonne combinaison, mais plaçait le cuir quelques centimètres à côté (50e).

Cinq minutes plus tard, les Canaris rataient de peu le break lorsque Vandevoordt sauvait pratiquement à même la ligne une tête piquée de Suzuki.

À la 73e minute, Joseph Paintsil, monté au jeu douze minutes plus tôt, trouvait l'ouverture pour les visiteurs. Après un bon crochet, il s'ouvrait le chemin du but à la limite du grand rectangle. Il enchaînait avec une frappe qui finissait sa course dans le petit filet opposé du dernier rempart trudonnaire.

Dix minutes plus tard, grâce à une remise de la tête de Junya Ito, Paul Onuachu, entré également en cours de match, donnait l'avantage à Genk via une frappe croisée dans le grand rectangle. Saint-Trond poussait en fin de rencontre, mais n'arrivait pas à tromper une nouvelle fois Maarten Vandevoordt.

Au classement, grâce à cette victoire à l'extérieur, Genk remonte à la troisième place du classement à égalité avec Eupen (14 points), mais avec un match de moins. De son côté, Saint-Trond reste bloqué à dix unités.