Le nouveau contrat portant sur les droits médiatiques du football belge ne sera momentanément pas attribué.

La Pro League l'a annoncé vendredi: les offres soumises lors de la procédure d'appel n'ont pas répondu aux attentes financières.

L'assemblée générale de la Pro League a décidé de ne pas attribuer le contrat de football "sur la base de l'état actuel des choses" et prévoit de poursuivre les discussions avec les soumissionnaires dans le cadre de la procédure actuelle. "L'assemblée générale a demandé à la direction d'étudier la possibilité de lancer un nouvel appel d'offres, en consultation avec l'Autorité belge de la concurrence", peut-on lire dans un communiqué.

Avec "le paquet média le plus complet jamais réalisé", la Pro League espère pour la première fois dépasser la limite des 100 millions de recettes annuelles. Le contrat précédent rapportait quelque 80 millions par an, à répartir entre les 24 clubs professionnels. Toutefois, aucun accord n'a encore été conclu sur la clé de répartition du nouveau contrat.

Le total cumulé des onze lots a atteint 92 millions, soit une augmentation de 15 %. Mais les clubs professionnels sont fermement convaincus que leur produit vaut plus et n'ont donc pas accepté la proposition. Une deuxième procédure d'appel d'offres pourrait être lancée en février dans l'espoir que cela se traduise par un accord plus lucratif.