Le club cherche un remplaçant à Matton et à Meert, tous deux blessés

WAREGEM Si Zulte-Waregem a le nez fin pour dénicher des joueurs peu connus, ses bons résultats ont tôt fait de les mettre sous les feux des projecteurs. Il y a douze mois, le mercato était venu lui ôter Mbaye Leye, attiré par le challenge gantois. Son coach Francky Dury craint-il que les prestations de ses joueurs ne suscitent à nouveau la convoitise ?

On ne sait jamais ce qui peut se produire. Mais j’ai bien expliqué à mes joueurs que partir en janvier, c’est souvent atterrir dans un club en difficulté, qui cherche encore son jeu et où ils n’auront guère de temps de s’adapter. Surtout cette année, avec la première phase de championnat qui se termine déjà en mars. Par contre, nous cherchons toujours un joueur à gauche, pour pallier les absences de Stijn Meert et de Thomas Matton, encore blessés pour longtemps.

Certains de ses joueurs peuvent-ils viser le top  ?

Je ne dis pas qu’ils peuvent s’imposer dans une équipe comme Anderlecht. Mais je suis convaincu que plusieurs d’entre eux pourraient réussir dans un club comme Gand, à l’instar de Mbaye Leye.



© La Dernière Heure 2009