Saison 2013-2014 de Jupiler Pro League : à l'issue de la phase classique, le Standard trône en tête du classement avec 67 points devant le Club Bruges (63) et Anderlecht (57). Mais au terme des Playoffs 1, ce sont bien les Mauves qui sont sacrés champions, remportant leur 33e et jusqu'à présent avant-dernier titre de champion de Belgique, devant des Rouches restés en tête jusqu'à deux journées de la fin du championnat

Mais pour le président liégeois de l'époque, Roland Duchâtelet, Anderlecht n'a pas remporté le titre à la régulière : "Anderlecht a été champion en 2014 grâce à des matchs truqués", a-t-il lancé dans l'émission President, diffusée ce vendredi sur Play Sports Open, chaîne exclusive des clients Telenet. Des propos qu'il avait déjà tenu quand le scandale du Football Gate avait explosé en Belgique à l'automne 2018.

Mais cette fois, Duchâtelet va encore plus loin : "Des clubs n'auraient pas remporté certaines victoires si les matchs s'étaient déroulés de façon normale. Dans ce cas, c'est finalement Anderlecht qui a été titré, alors que cela n'aurait peut-être pas été le cas si tout s'était déroulé normalement."

Au-delà d'Anderlecht, Roland Duchâtelet pointe un homme en particulier : "Ce n'est pas forcément une personne interne à Anderlecht qui a commis de tels actes, cela peut également avoir été fait par un intermédiaire. Les agents par exemple, comme Mogi Bayat. Dans sa position, ce n'était pas si difficile d'arranger un match."