La Commission des litiges de l'Union belge de football (URBSFA) a infligé mardi une amende de 10.000 euros à l'Antwerp car ses supporters avaient utilisé des fumigènes et lancé des gobelets de bière en direction des arbitres le 10 novembre dernier en championnat contre le Club Bruges. Le Great Old échappe à un match à huis clos avec sursis.

La lourde amende est une conséquence de faits qui ont eu lieu avant la trêve hivernale. Lors de la 15e journée de Jupiler Pro League, Bruges avait subi sa première défaite (2-1) de la saison sur le terrain de l'Antwerp. La première période avait été animée par des supporters anversois. Juste après le 0-1, ceux-ci ont allumé 34 fumigènes qui ont formé un nuage de fumée rouge et blanc. La partie avait pu reprendre son cours après quelques instants et un message du speaker du stade.

Peu avant le repos, l'arbitre Bram Van Driessche avait dû interrompre la rencontre. Après une faute sifflé contre De Laet sur Tau, Bolat a rouspété et écopé d'une carte jaune. Certains supporters du Great Old ont alors lancé des gobelets de bière vers le juge de ligne. Van Driessche avait renvoyé les 22 acteurs au vestiaire quelques minutes et la rencontre s'est terminée ensuite sans autres incidents.

Sur base du rapport de l'arbitre et celui du délégué au match, Kris Wagner, le procureur fédéral, avait réclamé deux amendes de 5.000 euros. Une pour les fumigènes et l'autre pour les jets de projectile mais aussi un match à huis clos avec sursis. "Nous voulons donner une chance à l'Antwerp de mettre en oeuvre ses initiatives comme expliqué lors de l'audience", a expliqué la Commission des litiges.

L'Antwerp peut encore aller en appel de cette décision.