Division 1A

Le FC Malines a été autorisé à jouer en Coupe d'Europe, a indiqué l'UEFA (Union européenne de football) mardi à Belga. Vainqueur de la Coupe de Belgique, le FC Malines est qualifié pour la phase de poules de l'Europa League, qui débutera en septembre.

Sur son site internet, le FC Malines indique que l'UEFA attend la décision de la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS), qui a jusqu'à la mi-août pour rendre sa décision, "à temps pour le début de l'Europa League", selon le club.

"L'UEFA considère que le FC Malines prendra part à la phase de poules de l'Europa League", indique le 'Kavé'. "Il faut maintenant attendre quelle sera la décision de la CBAS. Le KVM saura alors s'il peut participer à l'Europa League ou s'il devra encore se défendre devant les instances de l'UEA. Si le club est acquitté par la CBAS, le FC Malines pourra jouer en Coupe d'Europe en septembre".

Mercredi dernier, la CBAS avait autorisé le FC Malines à disputer le championnat 2019-2020 en D1A, tout comme Waasland-Beveren. Il s'agissait d'une décision partielle de la CBAS, celle-ci n'ayant pas encore livré son verdict concernant l'acquittement complet ou les autres sanctions possibles.

Malines avait saisi la CBAS après que, le 1er juin dernier, la commission des litiges d'appel de l'Union belge de football (URBSFA) avait rétrogradé le club en D1B à la suite du match Malines - Waasland-Beveren du 11 mars 2018 présumé truqué.

La phase de poules de l'Europa League débutera en septembre. Le tirage au sort est prévu le 30 août.

La présence de Malines en Europa League a pour conséquence que c'est l'Antwerp qui prendra part au 2e tour préliminaire de l'Europa League face aux Roumains de Viitorul (aller 25 juillet, retour 1er août). Le ticket européen serait allé à La Gantoise en cas d'exclusion du FC Malines.

L'Antwerp impatient de connaître la date de son entrée en Europa League

L'Union européenne de football (UEFA) n'a pas entièrement clarifié la situation, loin s'en faut, en validant mardi le ticket du FC Malines pour la phase de poules de l'édition 2019-2020 de l'Europa League. Rien ne sera en effet définitivement acté tant que la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS) n'aura pas rendu son verdict final et complet, concernant l'affaire de match arrangé qui avait dans un premier temps renvoyé Malines en D1B, et privé le lauréat de la Coupe de Belgique, de Coupe d'Europe.

En attendant, au stade actuel de l'affaire, l'Antwerp, vainqueur du barrage européen contre Charleroi, n'entre plus en Europa League au troisième tour préliminaire, mais au second, où il sera opposé au Viitorul Constanta, le tenant de la Coupe de Roumanie.

"Mais pour le moment on est toujours dans l'attente du verdict de la CBAS", a confié Dimitri Huygen, le porte-parole du Great Old, à l'agence belga. "D'ici là on ne peut encore organiser cette double confrontation qu'en pointillés, sans aucune certitude..."

Le temps presse, pourtant, puisque l'Antwerp est censé accueillir Viitorul Constanta le jeudi 25 juillet (match retour le 1er août en Roumanie).

Sauf si Malines se voit interdire l'Europe par la CBAS, auquel cas l'Antwerp ne débuterait son parcours qu'au troisième tour préliminaire (8 et 15 août).

"Nous sommes impatients de savoir à quoi s'en tenir", avoue Dimitri Huygen, "parce qu'on ne veut pas trop anticiper. L'organisation d'un tel match, dont je rappelle qu'il va se dérouler au Stade Roi Baudouin à Bruxelles, n'est pas une mince affaire. Or on en est pratiquement toujours au point zéro, à cause de cette affaire. Même si on a bien sûr déjà commencé à mettre certaines choses en place. D'autant qu'on vise la perfection en matière d'organisation. Il est par conséquent très important pour toutes les parties impliquées, de connaître au plus vite et à titre définitifif, la situation des clubs belges en général, et de l'Antwerp en particulier, dans ce tournoi préliminaire de l'Europe League..."

L'Antwerp n'était plus monté sur la scène européenne depuis la saison 1994-1995.

Il s'était alors incliné 0-5 et 5-2 contre Newcastle United, au premier tour de la Coupe de l'UEFA (ex-Europa League).

La Gantoise attend la décision de la CBAS quant aux tickets européens

La Gantoise n'a pas encore renoncé à la Coupe d'Europe. Condition pour que les Buffalos se produisent sur la scène européenne cette saison: que le FC Malines soit privé de Coupe d'Europe. Or, mardi, l'UEFA (Union européenne de football) a donné son feu vert à la présence de Malines en Europa League, dans l'attente d'une décision définitive de la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS).

Mercredi dernier, la CBAS avait autorisé le FC Malines à disputer le championnat 2019-2020 en D1A, tout comme Waasland-Beveren. Il s'agissait d'une décision partielle de la CBAS, celle-ci n'ayant pas encore livré son verdict concernant l'acquittement complet ou les autres sanctions possibles.

"Nous attendons la décision finale de la CBAS", a déclaré mardi l'agence Belga Michel Louwagie, manager de La Gantoise. "Le reste n'est finalement pas important. La seule chose qui compte, c'est la décision de la CBAS. Nous l'attendons", ajoute Louwagie, qui reconnaît que l'absence de clarté quant aux tickets européens est problématique. La Gantoise n'a pas été officiellement prévenue par l'UEFA.

Vainqueur de la Coupe de Belgique, Malines est directement qualifié pour la phase de poules de l'Europa League. Si la présence de Malines en Coupe d'Europe est confirmée, c'est l'Antwerp qui affrontera la semaine prochaine les Roumains de Viitorul Constanta au 2e tour préliminaire. Dans le cas où Malines serait privé d'Europe par la CBAS, c'est La Gantoise qui affronterait Viitorul Constanta, l'Antwerp entrant alors en lice au 3e tour préliminaire.